• Ce week-end, la commune d'Ouffet a été victime de vandalisme...C’est inacceptable

    Lien permanent

    « Ce week-end, la commune a été victime de vandalisme...C’est inacceptable », peut-on lire sur le mur Facebook de la bourgmestre d’Ouffet, Caroline Cassart. En effet, dans la nuit de samedi à dimanche, des actes de vandalisme ont été commis à divers endroits. « Des tags sont apparus sur l’abri de bus et sur la mur de tour de la justice sur la place. C’est la première fois que cela arrive. Je trouve cela peu respectueux, ça n’apporte rien », nous explique-t-elle, visiblement énervée.

    Suite aux dégradations, le Collège communal a déposé plainte contre X. « Si certains ont des infos à me communiquer, je suis à l’écoute. Ce genre de comportement ne peut rester sans suite. Vous pouvez me contacter par mail, GSM ou messenger », a déclaré Caroline Cassart.

    Source

  • La reconnaissance annuelle d’environ 1.000 ha de nouvelles réserves naturelles

    Lien permanent

    Réserves naturelles: du retard à rattraper!

    En plus des 4.000 km de haies, le nouveau gouvernement annonce la reconnaissance annuelle d’environ 1.000 ha de nouvelles réserves naturelles, soit en créant de nouvelles réserves, soit en agrandissant les réserves existantes.

    Il existe actuellement en Wallonie 13.772 ha de réserves naturelles (10.354 ha de réserves domaniales publiques et 3.418 ha de réserves naturelles agréées privées), ce qui représente 0,8 % du territoire wallon. « Ajouter 1.000 hectares par an, cela paraît beaucoup mais cela nous laisserait encore loin derrière les pays voisins », observe Lionel Delvaux, de l’asbl Inter Environnement Wallonie.

    Si l’annonce du gouvernement se concrétise, cela veut dire que d’ici cinq ans, les réserves naturelles couvriraient 1,1 % du territoire wallon. « On a un grand retard à rattraper par rapport aux Pays-Bas (5 %) et aussi par rapport à la Flandre (2,5 %) », indique M. Delvaux.

    Les réserves naturelles, qui visent à préserver les espèces naturelles vivant sur le territoire, n’empêchent pas l’activité économique mais on y favorisera toujours des élevages ou entreprises à petite échelle.

    F. DE H.

    Source

  • Attention !!! elle est révolue l’époque où brûler ses plastiques au fond du jardin, pêcher sans permis !!! voici les tarifs

    Lien permanent

    Les tarifs (transactions) appliqués par le SPW

    Brûler ses déchets ménagers en plein air : 150 €

    Déjection canine : 50 €

    Jeter un mégot, une canette ou un chewing-gum par terre : 100 €

    Défaut de permis d’environnement : 1.000 €

    Permis de chasse pas valide : 500 €

    Infraction à la pêche fluviale : 150 €

    Abandon de déchets inertes (bidon, déchets de chantier,…) : 150 €

    Non-respect des conditions d’exploitation : 1.000 €

    Non-respect de l’autocollant « non à la pub » sur la boîte aux lettres : 50 €

    Source

  • 7e édition du Semi-Vert d’Amay le 15 septembre 2019

    Lien permanent

    7e édition du Semi-Vert d’Amay

    La 6e édition a remporté un franc succès (585 coureurs). Les organisateurs s’attendent à davantage de participants pour la 7e édition de ce parcours bucolique sillonnant principalement les bois d’Ombret. En effet, cette année encore, la course est reprise parmi les rendez-vous sportifs prévus dans le cadre du « Challenge Delhalle » et fait toujours partie du « Challenge Cours la Province ». Un rendez-vous incontournable pour les amateurs de belles courses.

    A 9h15, on démarra la journée avec la course pour enfants (parcours de 1km)
    Dès 9h45, entraînement cardio accessible à tous.
    Départ des 3 courses (5, 11 et 21,1 km) à 10h.

    Bon à savoir : Le parcours des 5 km est spécialement prévu pour les joggeurs débutants (parcours plat).
    L’arrivée des premiers joggeurs se fera vers 10h30. A 13h30, remise des prix et tombola.

    Envie de participer ? Inscrivez-vous via le site www.amay.be ( lien est : https://www.amay.be/ma-commune/mobilite/semi-vert-1)
    ou le jour même dès 8h30 sous le chapiteau situé sur la Grand-Place.

    Un t-shirt est offert aux 100 premiers préinscrits en ordre de paiement. Plus d’infos quant à l’organisation des courses : didier.marchandise@gmail.com

  • Formation gratuite pour demandeurs d'emploi

    Lien permanent

    un catalogue de formations pour l'automne est disponible dès aujourd'hui!
    Pour tout renseignement ou pour une inscription, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 04 227 90 85 ou par e-mail à info@enaip-liege.be, nous organisons chaque semaine des séances d'information.

     

  • Les infos décès de la région aujourd'hui mercredi 11 septembre 2019

    Lien permanent

    Madame Marguerite DEJASSE (82 ans) de Modave,

    décédée le 10/09/2019.
    Centre funéraire Dubois et Tanier - 085 21 18 64

    Madame Sophie JAMOULLE Domiciliée à Modave (4577, Belgique)
    Née à Ougrée (4102, Belgique) le mardi 6 avril 1965
    Décédée à Liège (4000, Belgique) le mardi 10 septembre 2019 à l'âge de 54 ans

    Madame Jeannine COMTÉ de Anthisnes (4160)
    + 22/10/1949 - 10/09/2019

    Source

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances aux la familles .

  • Un cinquième loup identifié en Wallonie

    Lien permanent

    La photo prise le 1er août dernier par un automobiliste à Havelange en province de Namur a été authentifiée. Une nouvelle fois, un loup a été observé en Wallonie. C’est la cinquième fois en deux ans. À chaque fois, c’étaient des jeunes mâles. On n’a pas encore observé de meute qui se serait installée chez nous. Il peut encore s’écouler quatre ou cinq ans avant que ce ne soit le cas.

    L’augmentation des signalements explique par le fait que la Wallonie compte pas mal de forêts qui peuvent servir de garde-manger à un loup qui se nourrit de cerfs, de chevreuils et de sangliers. Mais aussi parce qu’on sait qu’une centaine de meutes sont installées d’une part en Allemagne, d’autre part en France.

     

    Source 

  • SOIRÉES BRAME DU CERF SAINT-HUBERT DU 15 AU 29 SEPTEMBRE 2019

    Lien permanent

    Au début de l’automne, le cerf vit un moment fort de son existence : le brame. Découvrez-le en soirée à Saint-Hubert.
    Des balades encadrées sont organisées afin de préserver la quiétude des animaux. Au programme : exposé pour
    en apprendre plus sur le cerf, puis balade à la tombée de la nuit, pour écouter le brame.
    EN PRATIQUE
    Du 15 au 29 septembre 2019
    Fourneau-Saint-Michel – 6740 Etalle
    Infos : 084 34 59 73

  • Une naissance à la rédaction de La Meuse H-W ! Félicitations Annick et le papa, la bienvenue au Bébé

    Lien permanent

    Notre collègue Annick Govaers a donné naissance à une petite fille ce mardi matin. La petite Rose est née à 1 h 31 du matin. Elle pèse 3,5 kg et mesure 51 cm.

    « Elle se porte comme un charme » précise sa maman. Son papa, Jean Beaujean, est évidemment aux anges…
    Un peu pressée, Rose est née avec quelques jours d’avance et a commencé à se manifester alors que sa maman était toujours au bureau ! Elle lui a cependant laissé le temps d’arriver à la clinique.


    Pas de doute, avec ce p’tit bout de chou charmant dans leurs bras, Annick et Jean voient désormais la vie en... Rose.

     

    Annick Govaers est la journaliste qui couvre le conseil communal de Nandrin depuis de nombreuse année , ainsi que de nombreux articles que vous avez la joie de lire sur le Blog 

     

    Au Nom du Blog et de l'équipe du Blog nous vous Félicitons !!!!

    Un mot de bienvenue pour votre Petite Fille

    Saluons avec joie l'arrivée de ce rayon de soleil d'une douceur sans pareille sous votre toit: Rose ....

    Sans aucun doute ce cadeau précieux saura faire de vous deux des parents on ne peut plus heureux.

    annick.JPG

     

  • Bientôt la rentrée du supérieur … dont les coûts ne cessent de croitre !

    Lien permanent

    Après le fondamental, le 2 septembre, le secondaire dans la foulée, le temps est venu de prévoir le retour aux études dans le supérieur.

     

    Bien que toujours occupées par les corrections et les délibérations des épreuves de la session de septembre, les écoles ouvrent déjà leurs portes pour les réinscriptions et surtout pour les inscriptions des nouveaux étudiants en quête d’un tremplin idéal pour leur vie professionnelle future.

    Un conseil donné par les écoles est de bien se renseigner sur les dates des pré-inscriptions pour éviter la cohue du jour de la rentrée, d’autant que dans certains cas, des tests préalables sont requis pour l’établissement des différentes « classes ».

    ü Le choix des études est encore incertain à la sortie du secondaire et tellement loin du métier rêvé !

    Pourtant ce choix est important vu le lourd tribut (et ce mot est faible dans certains cas !) à supporter pour toutes les familles qui souhaitent offrir le meilleur à leur(s) enfant(s).

    On ne saurait donc trop recommander de bien murir ce choix et surtout de prendre la peine de questionner, autant les écoles que des connaissances qui suivent déjà les cours envisagés.

    Il n’est pas superflu de questionner son entourage actif professionnellement pour en savoir plus sur le métier souhaité ainsi que sur ses exigences.

    Ceci permet d’éviter de découvrir, en cours de formation, des facettes du métier qui ne collent pas aux attentes et surtout à l’image qui en est faite au départ.

    Un dernier regard sur les offres d’emplois vacants du marché de l’emploi permet d’évaluer la facilité (ou pas) d’intégrer la vie professionnelle dans le métier pressenti ainsi que les montants des revenus y afférents. C’est aussi une motivation pour entrer dans la vie active …

    ü Après le choix des études et donc du métier souhaité, vient le choix de l’école.

    Ce choix est aussi important que le choix des études puisqu’il impacte directement les frais à investir durant les années de la formation souhaitée.

    Fréquemment cités, les critères suivants sont à prendre en compte :

    • La réputation de l’école et l’aide qu’elle apporte dans la recherche de(s) stage(s) et d’un emploi.
    • L’accessibilité en fonction de votre domicile et des moyens de transport pour y arriver.
    • Le coût demandé pour la formation et les syllabi, sachant que celui-ci peut fortement varier en fonction des réseaux et des écoles elles-mêmes.

    D’autres critères peuvent aussi être importants en fonction de chacun (langue, handicap, …).

    ü Les frais de la formation… sujet extrêmement préoccupant pour beaucoup de familles.

    Sur le site de la FEF (Fédération des étudiants francophones) vous pouvez y lire ce qui suit dans un article intitulé « Aides sociales: quels sont tes droits » :

    « Bien que les récentes études chiffrent déjà le coût des études entre 8.000 et 10.000 euros/an, celui-ci ne fait qu’augmenter, réduisant chaque jour un peu plus l’accessibilité à notre enseignement. ».

    Sur base des informations obtenues auprès d’étudiants et de professeurs de diverses écoles de la région Liégeoise, des aides existent non pas pour réduire le coût demandé mais bien souvent pour en faciliter le paiement.

    Des aides structurelles et sociales sont prévues. Chaque institution met au service de tous, un département « d’assistance sociale » pour, dans un premier temps, fournir les précieuses informations et ensuite, une aide à l’introduction des dossiers pour obtenir des facilités.

    ü Enfin, ne pas oublier les métiers en pénuries !

    D’après le patronat et les professionnels du placement des demandeurs, certains métiers sont en « pénurie ». Le Forem reprend dans un tableau synthétique, une liste des métiers concernés et qui qui sont en manque de candidats pour répondre à la demande.

    Retrouvez ce tableau en suivant ce lien : Métiers critiques, en pénurie, porteurs et d’avenir : Comprendre les nuances ».

    Ne pas perdre de vue non plus que les métiers techniques et/ou manuels ont la côte depuis quelques années…

    ü Pour conclure :

    Il appartient à chacun de faire ses choix en fonction d’une situation personnelle et de priorités bien étudiées.

    Vous l’aurez compris, le choix d’une formation en vue d’obtenir un métier ne peut se faire à la légère et est aussi complexe que les études elles-mêmes !

    ü Sources

    • Le site du Forem.
    • Le site de la FEF.
    • Des informations rapportées.

    Article de GyM.

    Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

  • Joufgging vendredi 13 septembre 2019 de 18h30 à 23h

    Lien permanent

    Joufgging  

    Vendredi 13/09 Ouffet de 18h30 à 23h

    1,5 km (enfants) gratuit départ 18h30,4.5km , 7km et 12.5km II Départ 19h : Institut Libre du Condroz, rue du Perron 31 II  6€, 5€ en prév. & enfant gratuit II  http ://joufgging.webnode.be

  • MOVE, liée à la recherche d'un projet professionnel concret et réaliste, débutera ce 1er octobre 2019

    Lien permanent

    MOVE, liée à la recherche d'un projet professionnel concret et réaliste, débutera ce 1er octobre à Comblain-au-Pont.

    Cce Aide Scolaire