James Deano sera sur scène ce vendredi 30 août 2019 au Modave September Fest

Lien permanent

 

James Deano, on vous a vu énormément à la télévision cette année dans le Grand Cactus. Comment cela se passe-t-il pour vous actuellement ?

 

J’ai été très occupé avec mon année dans le Grand Cactus. Mais je suis encore sur scène pour chanter. Cela dépend un peu des demandes des gens et des festivals.

Vous êtes comédien et chanteur… Pensez-vous que ces deux activités sont compatibles ?

Évidemment. Il s’agit du même processus de création. C’est le même principe quand on écrit une chanson, on la met en forme. C’est pareil lorsque j’écris un spectacle. L’objectif est juste différent. Avec le one-man-show, je veux déclencher le rire et avec la musique, l’objectif est de dire ce qu’on pense et que les gens ressentent les émotions.

On va d’ailleurs vous retrouver ce week-end au Modave September Fest ?

Oui, je pense qu’il s’agit de la première fois pour moi là-bas. Je n’y suis encore jamais allé auparavant.

« Les blancs ne savent pas danser… », une de vos chansons incontournables, le public aura-t-il l’occasion de l’entendre ?

Oui. Je vais chanter plusieurs morceaux incontournables. Cela me fait toujours plaisir de les rejouer. Il y aura également des freestyles que j’ai réalisés entre 2001 et 2015. Je les avais notamment postés sur des vidéos YouTube. Ce sera l’occasion pour le public de les réécouter. Je jouerai également quelques exclusivités. J’ai envie de les essayer sur scène, face au public.

Avez-vous des projets en vue ?

Je n’ai pas de projet officiel à signaler pour le moment. Je suis occupé dans des projets privés et je suis très concentré car la saison du Grand Cactus va recommencer prochainement.

AMÉLIE DUBOIS

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel