Attention vos yeux ont besoin de lumière naturelle

Lien permanent

Les chiffres pointés par le KCE mettent en évidence un taux de myopie plus élevé chez les femmes et parmi les tranches de la population favorisées d’un point de vue socio-économique. Selon cette même étude, qui date de 2013, la moitié des personnes âgées de moins de 45 ans affirment avoir une acuité visuelle insuffisante. Au moment de réaliser l’étude, cela semblait rentrer dans la moyenne des pays occidentaux.

Selon des chiffres cités par le magazine « Moustique », en Europe, 41 % des jeunes entre 16 et 24 ans souffraient de myopie en 2017, contre seulement 29 % en 2016. À l’étranger, c’est même pire, avec une progression de la myopie importante en Asie. Dans tous les cas, il est toutefois difficile d’attribuer ce phénomène aux écrans uniquement.

« La myopie est multifactorielle, mais le fait d’être plus devant les écrans et moins à l’extérieur a une incidence », explique Oscar Kallay, ophtalmologue et chirurgien de la myopie à l’hôpital Erasme de Bruxelles. « Le problème c’est d’obtenir des études fiables. Certaines ont fait le lien entre la myopie et les écrans, et on se doute qu’il y a une incidence, mais on n’a pas assez de recul pour l’instant ». Lors de ses consultations, chez les enfants, par exemple, il constate que la myopie se manifeste plus tôt et qu’elle évolue pendant plus longtemps. D’ailleurs, les parents s’inquiètent de cette exposition prolongée aux écrans. « On n’est pas fait pour rester autant de temps devant les écrans. Par exemple, devant un écran, on cille 10 % moins », ajoute Oscar Kallay.

Des solutions

Pour limiter les dégâts, des verres de lunettes qui atténuent l’impact de la lumière des écrans ont été développés. « 75 % de nos clients sont passés à ce type de verre », explique Luigi Moioli, directeur de Bodart Opticien et de Grenez Optique. « Ces trois dernières années, et notamment l’année passée, on a eu une forte demande. Aujourd’hui, les ophtalmologues les incluent dans la prescription et les clients eux-mêmes sont bien informés. » Au-delà du port de ces verres anti-lumière bleue, Oscar Kallay conseille de garder les yeux hydratés et de détourner le regard de son ordinateur (ou de son GSM) quelques minutes par heure.

LAVINIA ROTILI

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel