Le bourgmestre de Nandrin a fait placer des blocs de béton pour bloquer les gens du voyage

Lien permanent

Nandrin: des plots en béton pour bloquer les gens du voyage

En 2018, à la même époque de pèlerinage, 30 caravanes s’étaient installées sur le terrain de foot sans autorisation, mettant les autorités communales devant le fait accompli. Elles y étaient restées une semaine mais le bourgmestre avait déjà prévenu que des mesures seraient prises pour qu’une future installation ne soit plus possible.

Les entraînements ont repris

C’est désormais chose faite. Les trois accès vers le site des Templiers, rue du Péry, ont été entravés par des plots en béton, suite à un arrêté de police du bourgmestre.

Deux bloquent complètement le passage, le troisième ne permet qu’à une voiture de passer. « L’année passée, il n’y avait pas eu trop de dégâts, ils avaient été relativement corrects, avaient payé leur consommation d’eau et collaboré avec la commune et la police même s’ils s’étaient installés de force, sans demander notre avis. Quand ils sont sur place, pour les déloger il faut 30 à 50 policiers, effectif impossible à réunir à l’époque. J’ai donc pris mes précautions cette année. Le terrain de foot du Péry n’est pas fait pour les accueillir, il ne dispose pas des infrastructures adéquates, contrairement à Amay par exemple, il doit servir aux entraînements jeunes et seniors du club qui ont repris », commente Michel Lemmens.

« Un peu embêtant mais on sait passer »

Du côté du club, on se réjouit de l’installation de ces blocs qui ne gênent pas trop. « On sait passer en voiture, il suffit de viser juste, sourit Francis Dupont, président de Templiers-Nandrin. Ceux qui ne s’y aventurent pas font le chemin à pied. C’est un peu embêtant car nous partons en car à Blankenberge ce dimanche et le car ne peut pas passer, mais nous avons finalement fixé le rendez-)vous au parking de covoiturage. »

PAR A.G

Source 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel