Des éleveurs lancent leur propre marque de viande

Lien permanent

L’idée a germé il y a huit, neuf mois, après le Sommet des éleveurs qui s’était tenu à Libramont à l’initiative des organisateurs de la Foire agricole.

« Nous voulons une transparence totale », assure Nicolas Guillaume, un des cinq fondateurs -parmi lesquels quatre éleveurs –, basé à Ochamps (Libin), promettant « un cahier des charges strict » notamment en matière d’alimentation des bovins, « de la naissance à l’engraissement ».

Sous formes de colis

La viande, de race blanc-bleu, « un produit que l’on maîtrise depuis trois générations », souligne Nicolas Guillaume, sera commercialisée sous la forme de colis vendus via un site internet mais aussi par le biais de la grande distribution. Il n’est pas exclu que la marque évolue à l’avenir vers d’autres races que le blanc-bleu-belge, indique-t-on.

Pour les éleveurs, créer une marque est une manière de retrouver de l’autonomie par rapport à d’autres acteurs de la chaîne et de valoriser leur production, obtenue dans le respect de normes strictes, à l’heure où l’Union européenne va s’ouvrir davantage à de la viande importée d’Amérique du sud (accord de libre-échange avec le Mercosur).

La coopérative Cornu est ouverte aux éleveurs qui souhaitent s’y joindre et, surtout, jouer le jeu de normes de production « très sévères ».

BELGA

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel