Une capsule vidéo tourné par Le GAL Pays des Condruses trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car Well

Lien permanent

Le GAL Pays des Condruses a tourné une capsule vidéo

On s’en souvient, la liaison rapide entre Marche et Liège était réclamée depuis plus de dix ans par plusieurs communes du Condroz mais aussi par le GAL Pays des Condruses, un des maillons à l’initiative de la mise en place de ces cars dénommés « WEL ».

S’il est heureux de la création de cette ligne, ce dernier reste néanmoins sur sa faim concernant la mise en œuvre du projet, notamment à Nandrin et Tinlot, malgré les réunions de concertation menées avec les TEC. « Tinlot constitue réellement un noeud multimodal du Condroz. Sans arrêt à Tinlot, le car WEL perd tout un potentiel d’utilisateurs provenant de Hamoir, Ouffet, Anthisnes, Modave et Tinlot », relève Jean-Benoît Graas, chargé de mission mobilité au sein du GAL et conseiller en mobilité.

Inquiet lui aussi du faible succès actuel du WEL Marche-Liège (ce qui pourrait signifier sa suppression à terme si la situation ne s’améliore pas), le GAL va mener, en août, une enquête de satisfaction en parallèle de celle des TEC. N’est-ce pas faire double emploi? « Non car l’enquête des TEC concerne les 6 lignes du WEL, c’est plus généraliste. Nous, nous voulons axer sur les communes condruziennes couvertes par le GAL car les réalités territoriales sont fort différentes. Cela se fait en concertation avec les TEC, et nous souhaitons qu’ils utilisent nos résultats pour apporter des modifications à la ligne », explique-t-il. Une capsule vidéo a même été tournée. « Nous avons filmé, à la mi-juillet, un trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car, avec l’accord des TEC. Nous avons interviewé les utilisateurs. Cette vidéo sera mise en ligne en août ou en septembre, en même temps que l’enquête de satisfaction que nous sommes en train de concevoir. Elle prendra la forme d’un questionnaire en ligne à destination des passagers actuels, des voyageurs potentiels et des communes du Condroz. »

PAR ANNICK GOVAERS

 

Source 

 

Commentaires

  • Il suffit de comparer ce qui existe ou comment les personnes se déplacent actuellement pour voir que cette ligne est mal pensée.

    Si on le prend pour aller aux guillemins prend le train pour Bruxelles (par exemple)

    1. le prix : 580€ par an contre 408 € pour un abonnement annuel au P3, avec voiture de société, ça reste moins intéressant.
    2. Les horaires: le premier Wel arrive aux guillemins a 07h00 donc vous ratez le train de 05h58, 06h31, 06h41,07h01 car en arrivant au parking C il est impossible d'être dans le train en 30 secondes ... (et faut que le bus soit pile poile a l'heure).
    3. Les horaires bis : Le dernier démarre des guillemins à 18h23, donc en venant de Bxl, impossible de rentrer chez soi si on prend le train après 17h07 ...
    4. Aucune synchro entre les trains et les bus wel ....

    Et je n'ai pris la qu'un seul exemple ... je n'ose imaginer en confrontant d'autres travailleurs qui vont à d'autres endroits sur Liège

    C'est donc utile pour aller bosser au CHU ou en centre ville, et encore, faut faire des horaires de "bureau" ou bosser dans une administration ... exit les horaires infirmières / aide soignante au CHU par exemple ... etc ...

    Bref, l'idée est bonne, la mise en application a été faite par des personnes qui ne vivent pas dans la même réalité que tout le monde ...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel