Attention gare à la varicelle

Lien permanent

Futurs vacanciers en France,gare à la varicelle !

Une épidémie qui est particulièrement virulente dans cinq grandes zones fortement touristiques : les Hauts-de-France, l’Alsace, la Bourgogne, la région parisienne, la Camargue et le Languedoc-Roussillon. Ce sont essentiellement les grandes villes qui sont touchées comme Paris, Lille, Strasbourg, Nancy, Colmar, Dijon, Nîmes, Montpellier, Perpignan, Sète et Argelès-sur-Mer. Seule une partie de la Corse, de la Bretagne et de la Côte d’Azur n’est pas touchée par la présence de la maladie.

Un pic à Charleroi

Actuellement, l’épidémie est aux portes de la Belgique. « La varicelle fait une belle poussée dans la région de Charleroi mais les cas restent pour l’instant cantonnés dans cette zone. Avec le retour progressif des premiers vacanciers, la donne pourrait très vite changer d’ici quinze jours à un mois », nous confie un médecin montois.

« J’ai des grands-parents qui m’ont contacté avant-hier car leurs petits-enfants à contracter la maladie alors qu’ils étaient depuis dix jours en camping en Camargue. La varicelle avait, selon leurs dires, infecté pas mal de petits qui se rejoignaient chaque matin pour jouer ensemble au mini-club », continue-t-il. « Ils voulaient savoir s’ils devaient rentrer en Belgique pour les soigner. Ils ont finalement décidé de rester, même si une partie des vacances était déjà gâchée ».

Si vous partez en France dans les prochains jours, il vous sera malheureusement difficile de vous protéger vous et les membres de votre famille de la varicelle. « Les deux seuls conseils à donner sont de : se renseigner en arrivant sur son lieu de séjour si plusieurs cas de varicelle ont été signalés récemment et éviter tout contact avec des personnes qui l’ont. Pour les populations à risque comme les femmes enceintes, une vaccination avant le départ reste envisageable. Le mieux est de consulter son médecin traitant pour savoir si cela est préconisé ou non », conclut le médecin.

PAR ALISON VERLAET

 Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel