Il fera plus chaud à partir de la mi-juillet

Lien permanent

Il y a un mois, en se basant sur les tendances à moyen terme de MeteoBelgique, nous avions annoncé un mois de juin plus chaud que la moyenne avec l’arrivée d’une canicule.

Tout s’est vérifié avec une moyenne de 18,5º C enregistrée à Uccle, soit 2,3 degrés de plus que la normale. Pour ce qui est de la canicule ou vague de chaleur, elle était bien exacte au rendez-vous que nous avions annoncé.

Elle fut effective le 29 juin et s’est terminée hier. Concrètement, nous avons eu des températures supérieures à 25º C tous les jours du 23 juin au 30 juin, soit pendant 8 jours, à Uccle. Avec trois fois plus de 30º C enregistrés : le 24 juin (30,6º C), le 25 juin (32º C) et le 29 juin (32,6º C). L’ensoleillement a aussi été supérieur à la normale avec 258 h 37 min enregistrées à l’Observatoire de l’IRM alors que la normale est de 188 h 05 min.

Et les mois de juillet et août, demandez-vous ? « Les modèles voient la suite de l’été un peu moins chaude que prévu il y a deux mois », prévient Philippe Mievis.

Une bonne nouvelle quand même : les orages devraient être moins fréquents et moins intenses que prévus initialement. « Ils resteront plus cloisonnés dans les régions plus méridionales de l’Europe ».

Manque de précipitations

Cependant, la période située entre le 20 juillet et le 10 août, « grosso modo », s’annonce quand même plus instable et orageuse.

 Juillet. Durant la première moitié du mois, si on suit les prévisions de l’IRM et de MeteoBelgique, la température maximale sera située entre 20 et 24º C.

Pour ce qui est de la pluie, on devra attendre au moins jusqu’au week-end prochain où des averses sont possibles. « Le début du mois restera dans les normes au niveau températures et il continuera à faire sec, en tout cas la première semaine », confirme MeteoBelgique.

Puis, on aura droit à une légère période de temps mitigé. « Avant de connaître une nette amélioration en cours de seconde décade, avec le retour des jours estivaux ».

Ensuite, le temps devrait à nouveau devenir plus instable et moins chaud avec l’arrivée des orages lors de la troisième décade.

« Mais, à moins d’une grosse surprise, les cumuls pluviométriques qui devraient être enregistrés lors de ce mois resteraient finalement en deçà des normales ».

Août. Il devrait commencer sur un mode assez chaud mais lourd, avec des orages au menu.

« Ensuite, on assistera à un retour vers les normes : un temps plus mitigé se dessine, sans excès de température et de précipitations, pour la seconde partie du mois ».

 Septembre. L’indice de confiance pour ce mois n’est que de 55 %.

« Il y a encore beaucoup d’incertitudes mais, à première vue, rien de bien estival.

Au contraire, une tendance dépressionnaire pourrait faire ressentir un temps plutôt automnal.

Mais il y a beaucoup de divergence dans les modèles à l’heure actuelle », précise Philippe Mievis.

À confirmer donc le mois prochain.

PIERRE NIZET

Source 

météo.JPG

Les commentaires sont fermés.