URGENT !!!!!! Une précision s’impose ! Merci de bien lire jusqu’au bout….

Lien permanent

ü L’annonce de la Fête ou Frairie pour le premier Week-end qui suit le 2 juillet concerne bien les festivités de nos jumeaux Charentais… en France.

1.jpg

 

Ici en Condroz, alors que la kermesse était une des plus anciennes de la région, il ne se passera rien, il ne se passera plus rien plus rien.

Son passé, vieux d’au moins nonante ans, s’est arrêté NET et doublement NET.

La raison est simple, deux plaintes successives des habitants de la place contre les nuisances de ce week-end de fête du village.

ü Note historique :

  • La kermesse est ou était, à un village, le lieu de rencontre annuel qui avait pour but de rencontrer les villageois et surtout de faire connaissance avec les nouveaux arrivants.
    Avec le temps, et les coquelicots fanés, certains ne se montraient plus ou d’autres exprimaient leur volonté de ne pas s’ouvrir aux anciens en exprimant le souhait de venir trouver une quiétude sans tenir compte des traditions en place ou sur la place.
    Nous apprendrons, ici comme partout ailleurs, qu’ils avaient aussi l’intention de les adapter à leur goût urbain ! Et ils y sont arrivés !

ü Et alors ?

Si vous souhaitez cette ambiance foraine qui fait ou faisait rêver et sourire les enfants, il faut regarder les programmes de la fête de Scry ou de Neuville vers le 21 juillet et celle de Villers le Temple, le week-end à cheval sur juillet et août. Ou, plus tard dans les vacances, vers Huy le 15 août ou encore Liège à la Toussaint.

Par contre, si la musique vous branche, vous devez regarder du côté de Nandrin pour le festival où le bruit est encore autorisé dans notre commune.

Je suis d’accord avec tous ceux qui ne comprennent pas tout, moi non plus !

Article de GyM.

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

Commentaires

  • Bien triste mon ami Guy, c'est comme tous ceux qui viennent à la campagne et qui sont déranges par le chant du coq, le meuglement des vaches, le carillon des églises... Pourquoi venir à la campagne si c'est pour ne pas adopter nos traditions? Je suis sans doute dans le brouillard le plus complet! Toutes nos traditions partent à la dérive et notre âme campagnarde est blessée, bafouée! Quelle tristesse!

Les commentaires sont fermés.