Idée sortie :Une chasse au trésor au château

Lien permanent

L’histoire du château de Logne remonterait à l’époque gallo-romaine, soit au milieu du 1er millénaire après Jésus-Christ. À l’époque, il servait de refuge aux habitants de la vallée. Un cimetière datant de la fin de l’Antiquité y a d’ailleurs été retrouvé. Au 9e siècle, il sert d’abri aux moines de Stavelot en fuite devant Les Normands.

Historiquement, le château de Logne est surtout connu pour avoir appartenu à la famille des « Sangliers des Ardennes ». Cette famille pro-francs, alors que la Belgique se trouve encore sous l’empire germanique, mène le domaine à sa perte.

En 1521, il est détruit par l’armée de l’Empereur Charles Quint. « La famille des Sangliers des Ardennes était réputée pour être une famille de bandits et de pillards, qui faisaient beaucoup de dégâts dans la région », précise Benoît Wéry, conservateur du château de Logne et du musée du château fort.

six énigmes à résoudre

Aujourd’hui, le château appartient à la province de Liège. Les ruines surplombent toujours la vallée de l’Ourthe, au sein du Domaine de Palogne.

Chaque année, le Domaine propose des activités innovantes pour découvrir l’endroit autrement. Cette année, une chasse au trésor est organisée au sein du château fort. Du 1er juillet au 31 août, en famille ou entre amis, arpentez le château de Logne, munis d’un plan et de six énigmes à résoudre. Ces énigmes sont des traces laissées par la Gatte d’or, un spectre étrange et propriétaire d’un fabuleux trésor. Une fois l’énigme finale résolue, découvrez ce trésor. Aussi à la clé ? Un diplôme de monnayeur. La famille des « Sangliers d’Ardennes » frappait de la fausse monnaie, en bons brigands. Grâce à cette chasse au trésor, les visiteurs marcheront dans leurs pas !

Pour les moins téméraires, une exposition de peinture se tiendra également du 1er juillet au 31 août au musée du château fort. Les œuvres du peintre liégeois Le Carpentier, maître de nombreux peintres de la région au début du siècle dernier, seront exposées. Le Carpentier a notamment vécu à Logne.

Toutes les infos sur le château de Logne se trouvent sur le site : www.chateau-logne.be.

ESTELLE FALZONE

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel