À retenir pour votre agenda 2020, une valeur sure !

Lien permanent

ü Plutôt que de vous proposer des suggestions d’agendas, je vous propose un rendez-vous à ne pas rater pour l’année prochaine, un évènement vécu près de chez nous, pour vous !
Et pourquoi ne pas le reproduire à Nandrin ?

Lors d’une balade non loin de Nandrin ; nous avons eu l’occasion de nous retrouver avec un autre Nandrinois dans un lieu mettant en avant des valeurs rurales avec des envies de reproduire ce que nous viv(i)ons depuis des générations dans nos villages respectifs.

Au bord de l’Amblève, j’ai envie de vous parler d’Aywaille qui est une commune, comme Nandrin, où il fait bon vivre. Une commune de 8.004 Ha, soit la plus grande superficie des 21 communes de l'arrondissement de Liège. À cheval sur le Condroz et l'Ardenne, Aywaille est située à une bonne vingtaine de kilomètres au Sud de Liège, quinze de Spa et soixante de Bastogne. Sa population se chiffre à plus de 12.000 habitants. Son territoire se compose à 45,7 % de zones boisées ou incultes, 29,9% de zones agricoles et 24,4% de zones urbanisées.

Comme Nandrin, coupé par le N63, l'autoroute E25 traverse le territoire d’Aywaille du Nord au Sud, sur 11 kilomètres et 2 sorties (n°46 et n°47) débouchent respectivement à Sougné-Remouchamps et Harzé.  Les routes régionales comptent 42 km et les routes communales s'étalent sur près de 300 km.  L'Amblève est la rivière qui traverse la commune d'Est en Ouest sur un parcours de 15 km.

 

ü Retour dans la vraie vie, celle de la Citoyenneté, de la Convivialité et d’un esprit d’ouverture intergénérationnelle !

Que l’on le veuille ou non, nos familles se composent de plusieurs générations, des plus vieux, nos parents ou ceux des autres, nous et des plus jeunes, nos enfants ou ceux qui nous entourent. Chacun d’entre nous, dans notre famille ou dans nos villages, nous avons des traditions, nos goûts et nos valeurs ! Nous sommes agacés par des « c’était mieux avant » et des « envies de passer à autre chose »… et puis certains d’entre nous veulent ignorer le passé et ne pas vouloir voir l’avenir.

Trêve de blablas ou de réflexions qui ont certainement poussé les organisateur de cette journée de la convivialité, ou celle de vivre ensemble au travers de la « Journée de la Convivialité » pour la 14ème fois dans un parc verduré qui ressemble furieusement au parc du CPAS de Nandrin … avant !

ü Retour vers le passé, trace de nos origines

En offrant gracieusement des activités pour tous, plusieurs clubs sportifs aqualiens proposaient des activités, sportives ou récréatives (voir l’affiche et le folder).

Aywaille a rassemblé, le moment d’une journée, les familles autour du même esprit, celui de s’exprimer et de se réaliser ensemble !

L’après-midi se clôture comme il se doit, sur un pas de danse proposé par les groupes « El Paso » et le rondeau final est revenu aux « Cabris du Val d’Amblève », en costumes traditionnels, plongeant le spectateur dans un temps, finalement, pas si lointain.

a2.jpg

 

 

 

Autour d’un fil conducteur, en partant d’hier (brocante), en passant par aujourd’hui (tous les sports) et mettant en valeur les plus jeunes pour finir par un retour aux danses de nos aînés, la journée est vraiment une réussite totale !

 

Vivement l’an prochain…

Article de GyM.

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager pour en faire profiter d’autres !

 

a4.jpg

Commentaires

  • un vrai plaisir d'y "travailler"tant l'accueil y est chaleureux et l'organisation irréprochable, mais aussi et surtout ce beau dynamisme et cette vraie convivialité. Nostalgie, quand tu nous tiens....

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel