Plus de 30.000 personnes, sont attendues aux principales cérémonies de commémoration du 6 juin 1944

Lien permanent

Plus de 30.000 personnes, dont près de 500 vétérans, sont attendues aux principales cérémonies de commémoration du 6 juin 1944, date du débarquement allié en Normandie. Cette séquence mémorielle s’ouvrira mercredi matin à Portsmouth, en Angleterre, avec une cérémonie internationale en présence de la reine Elizabeth II et de plusieurs chefs d’État et de gouvernement, dont la Première ministre britannique sur le départ, Theresa May, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président américain Donald Trump. Les célébrations se poursuivront mercredi après-midi et jeudi de l’autre côté de la Manche.

Un avion de transport belge C-130 Hercules et une soixantaine de para-commandos du «Special Operations Regiment» (SOR) participeront ce 9 juin à un saut de masse près de la localité de Sainte-Mère-Eglise. Ils feront partie d’un dispositif fort de dix-sept avions gros porteurs de sept nationalités qui doivent larguer près de 1.400 parachutistes - un millier de militaires et 400 civils, dont certains en uniforme d’époque - non loin de ce lieu mythique dans l’histoire du Débarquement, situé dans le département de la Manche.

Une première en 75 ans

C’est la première fois depuis 75 ans la Défense belge soulignera sa présence aux côtés des alliés en participant au saut de masse, mais également à la parade militaire au monument Iron Mike» dédié aux parachutistes américains qui perdirent la vie en 1944.

Source 

Les commentaires sont fermés.