Les abeilles sont en pleine période d’essaimage

Lien permanent

Samedi, les pompiers de Liège ont reçu plusieurs appels concernant des essaims d’abeilles accrochés à des branches. C’est normal : les abeilles sont en pleine période d’essaimage. Il vous est demandé de ne pas détruire l’essaim et d’appeler les pompiers de Liège. Ils disposent d’un listing d’apiculteurs qui seront ravis d’en disposer.

Sur les réseaux sociaux, vous êtes nombreux à publier des photos d’essaims d’abeilles accrochés à des branches. Étonnant ? Oui, mais entièrement normal. Les abeilles sont en pleine période d’essaimage. Kesako ? Lorsqu’une petite abeille, récemment née, devient reine, elle quitte le nid. Une colonie d’abeilles ne peut en effet avoir qu’une seule reine. La nouvelle reine part donc avec une partie de la colonie, à la recherche d’un autre endroit où installer ses quartiers. Pendant environ 24 heures, la reine et ses ouvrières se posent alors sur une branche pour se reposer un peu. La reine est au cœur de l’essaim, bien protégée par ses ouvrières.

Elles ne vous feront rien… si vous n’allez pas les embêter.

Ce samedi, les pompiers de Liège ont reçu plusieurs appels. Il vous est évidemment demandé de ne pas détruire l’essaim. Les pompiers disposent d’un listing d’apiculteurs qui seront ravis de vous en débarrasser. Ils remettront alors l’essaim dans un endroit adéquat. Car si l’essaim ne trouve pas refuge dans un lieu propice à son épanouissement, il peut tout simplement mourir… À l’heure où il y a de moins en moins d’abeilles, ce serait évidemment dommage.

A.MA

 

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel