le Collectif citoyen mise sur l’ancrage local aux élections régionales pour l’arrondissement Huy-Waremme

Lien permanent

Le Collectif Citoyen présente une liste complète aux élections régionales pour l’arrondissement Huy-Waremme. La plupart des candidats ne participent pas à leur première élection puisque le projet de mouvement citoyen les réunit depuis le dernier scrutin communal.

 

 

29 bc.JPG

 

« La création officielle du mouvement remonte à janvier. Les élections communales concrétisent notre ancrage local. La centaine d’élus locaux atteste d’une percée », observe Blaise Agnello. Ce dernier, conseiller CiM à Anthisnes, emmène la liste régionale. Le Collectif Citoyen se retrouve autour de constats : « La démocratie a du plomb dans l’aile, car les politiciens ne représentent plus correctement les citoyens. Notre mouvement vise une réappropriation de la souveraineté politique par les citoyens. On aspire à un retour des gens comme acteurs du processus de gestion de la cité, c’est-à-dire une réelle ouverture du système politique à la population », estime Blaise Agnello.

 

 

Les candidats parlent de projet de société plutôt que de mesures politiques. Concrètement, le Collectif Citoyen propose notamment une vraie participation citoyenne accrue, de l’éthique avec un cadre déontologique strict et contraignant, une transparence institutionnelle ou encore davantage de justice sociale et fiscale. « On souhaite également une transformation du Sénat en assemblée tirée au sort, la possibilité d’un référendum d’initiative citoyenne précédé de débats et d’information. On plaide pour l’interdiction du cumul de mandats effectifs et la limitation temporelle de la fonction d’élu. On veut une révision du principe de rémunération et d’indemnité des représentants politiques, ainsi qu’une intelligibilité des textes de loi », résument les membres de la liste.

Jeannick Piron (Villers-le-Bouillet) occupe la deuxième place effective. Cette ancienne conseillère communale nandrinoise apparaît parmi les précurseurs avec sa liste citoyenne en marge de la mandature précédente. « La démocratie me semble en danger si aucune offre alternative n’apparaît. »

 

 

Le troisième candidat, Pascal Jamsin, vient d’Amay : « Ma candidature s’inscrit dans la continuité de mon mandat actuel, car j’aspire à une démocratie plus ouverte et des services plus efficaces. »

 

 

Une ancienne bourgmestre figure en quatrième position : Anne Luymoeyen (Clavier), « touchée par la charte du mouvement qui correspond à la philosophie que je défends, à savoir de l’éthique et de la transparence pour réinventer une société plus juste et équitable. »

 

 

Les suppléants affichent également un ancrage local. Emmanuel Lobet mène l’opposition à Ouffet.

 

 

Clara Loyens vient de Huy.

 

 

Luc Lhoest (Remicourt) siège à Remicourt : « J’ai découvert le fonctionnement des partis traditionnels en 2012 avec des abus et des décisions parfois opposés à l’intérêt du citoyen. Avec mon groupe Vous, je porte désormais une volonté de changer la manière de faire de la politique avec une remise du citoyen au centre des débats. »

 

 

Isabelle Havelange (Marchin) clôture cette liste régionale. Enfin, des candidats de l’arrondissement figurent sur la liste fédérale, comme Olivier Carlens (Remicourt), Elodie Stas (Héron), Dijon Kraja (Huy), Nicole Burette (Burdinne), Nathalie Petre (Marchin), Philippe Mercier (Nandrin) et Anaïs Masillon (Amay).

 

Article de  JUMA

 

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel