La ministre Schyns favorable au smartphone à l’école !

Lien permanent

Pas question d’imiter la France. La ministre Schyns n’entend pas interdire le GSM à l’école. Au contraire, elle encourage son utilisation, mais dans un cadre scolaire très précis, convaincue que le smartphone peut être un outil pédagogique intéressant. Les initiateurs de la start-up Wooclap ne peuvent que l’applaudir, car ils proposent de transformer les smartphones en « un outil d’apprentissage exceptionnel », disent-ils. Un atelier du salon namurois de fin avril mettra l’accent sur cette technologie.

Un outil pour réviser

Wooclap a lancé une plateforme permettant de créer de l’interaction lors des cours. « Nous avons dépassé le cap des 80.000 professeurs utilisateurs », se réjouit la start-up. Un exemple d’utilisation ? Le prof lance un sondage et les étudiants répondent à ses questions sur leur smartphone. Les résultats peuvent être projetés sur la présentation de l’enseignant. Si la technologie est surtout appliquée dans l’enseignement supérieur, rien n’interdit d’utiliser le smartphone dans le secondaire. En attendant, Wooclap travaille sur d’autres projets : une plateforme qui favorise la révision et pourrait remplacer le syllabus classique.

D.SW.

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel