Des sources et fontaines répertoriées dans nos villages

Lien permanent

88 sources et fontaines répertoriées dans nos villages

A côté de l’eau du robinet et des eaux vendues en bouteille ou en cubi, il y a aussi les eaux qui coulent dans nos villages, qui jaillissent du sol via de jolies fontaines ou par un simple tuyau. Les anciens venaient y remplir leurs bouteilles jadis. Certains s’y aventurent encore.

Mais attention, rien ne garantit que ces eaux soient potables. A Deigné (Aywaille), les villageois sont encore nombreux à se ravitailler à la fontaine du village. « La potabilité de cette fontaine varie trop dans le temps », note le bourgmestre Philippe Dodrimont. « Dès lors, la commune ne passe plus son temps à l’analyser. Il est clairement indiqué qu’elle n’est pas potable. Je crois que très peu de communes analysent encore leurs sources, c’est une trop grande responsabilité».

Stéphane Reynders, un développeur web qui habite à Wanlin (Houyet), s’est amusé à répertorier sur une carte toutes ces fontaines et sources du pays : 88 au total ! Pour chacune d’elles (ou quasi), il propose une photo, un descriptif,… La question de la potabilité est plus délicate. « Parfois, une commune me sonne pour dire que telle source n’est plus potable, je l’inscris alors en grand sur mon site », nous dit Stéphane Reynders.

Ne vous fiez jamais aux idées préconçues. L’eau de source « Les Belles Fontaines » à… Chaudfontaine, par exemple, n’est pas potable. La commune a placé un panneau pour mettre les gens en garde.

Il faut davantage considérer cette cartographie comme un inventaire du petit patrimoine, de lieux où se rafraîchir ou remplir ses bidons pour un usage non alimentaire.

Par F. DE H.

Source 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel