Une Nandrinoise et une Hannutoise championnes de pole dance

Lien permanent

Ce n’est certainement pas le sport le plus connu. C’est par contre l’un de ceux envers lequel le grand public à de nombreux préjugés. Pourtant, la pole dance, puisque c’est de ça qu’il s’agit, est bien loin de la connotation sulfureuse que certains lui prêtaient il y a quelques années à peine. Mêlant danse, acrobatie et gymnastique autour d’une barre, la discipline nécessite un entraînement intense et une précision de tous les instants pour sublimer les mouvements.

 

En région liégeoise, ce sport se développe à la vitesse de l’éclair depuis trois-quatre ans maintenant. Les écoles se multiplient et celles-ci accueillent toujours plus d’élèves. Le « Graal » pour ces athlètes en herbe ou confirmés, ce sont les championnats de Belgique. Ceux-ci avaient lieu dans la magnifique ville de Gand ces vendredi et samedi. Avec, au programme, six catégories : pole exotique pro, pole exotique amateur, en duo, pole individuelle amateur, pole individuelle pro et hommes.

Dès le premier soir, ce sont deux Liégeoises qui ont d’emblée donné le ton. Ainsi, la Française Romane Zorzetto, qui fréquence l’école « Pole plaisure » de Rocourt, est montée sur la plus haute marche du podium et est devenue championne de Belgique amateur de pole dance exotique.

Quelques minutes plus tard, c’est Laurane Evrard qui soulevait le trophée, toujours en exotique, mais comme professionnelle cette fois. Une consécration pour celle qui a fondé l’école « Polessentiel » à Hannut. « Cela fait six ans que je fais de la pole, mais au niveau de l’exotique, où il y a quand même des techniques qui sont différentes, cela fait deux ans », confie la championne de 29 ans. Et de renchérir : « Participer à ce championnat était un challenge personnel. Revenir sur scène, avoir ce côté artistique, c’était déjà réussir mon pari. La victoire, c’est un peu la cerise sur le gâteau car ce n’était pas l’objectif principal. » 

Cinq autres Liégeoises se sont ensuite distinguées dans les épreuves classiques de pole dance. Au niveau individuel, en amateur, le titre de championne nationale est revenu à Camille Desplat. Originaire de Paris, l’intéressée a étudié à Liège et est aujourd’hui logopède à Oupeye. Une médaille d’or qui représentait le second titre pour l’école rocourtoise de « Pole plaisure ». Qui en a très vite décroché un troisième !
En effet, en catégorie « duo », la victoire a été décernée au binôme Morgane Halloy et Laura Albert. La première est nandrinoise, la seconde marchoise, mais toutes les deux s’entraînent sur les hauteurs de la Cité ardente.

Sur le titre « Sand » de Nathan Lanier, le duo a subjugué le jury pour récolter le plus de points tant au niveau de la note artistique que technique. « On participait pour se faire plaisir, se challenger et goûter au grand frisson d’un championnat national. On n’avait pas l’ambition de faire un podium. On voulait juste faire une chorégraphie propre et aboutie », confie Morgane Halloy. Sa partenaire, Laura Albert, abonde : « C’est vraiment incroyable. Si ce podium est le nôtre, c’est grâce à celles et ceux qui nous ont conseillé et supporté pour relever ce challenge. »

 

 
 

Juste derrière avec la médaille d’argent de la catégorie « duo », on retrouve deux autres jeunes Liégeoises, à savoir Manon Thyssen et Mara Matagne. La première citée évoque « une expérience qui donne envie d’en faire plus encore. » 


 

 

 

Bien évidemment, après une telle moisson de médailles, Sophie Bouchet, patronne de « Pole plaisure » à Rocourt, on se dit évidemment « très fier » des athlètes qui ont « si bien représenté les couleurs de l’école ».

Voilà en tout cas un triomphe qui aura le mérite de mettre en avant un sport exigeant pour lequel les « poleuses » liégeoises sont visiblement douées.

GASPARD GROSJEAN

 

Article complet avec photos clic ici 

Egalement sur notre Blog de https://hannut.blogs.sudinfo.be/

Les commentaires sont fermés.