Le BC. SAINT-SEVERIN ; un petit historique du club et droit de réponse du Club

Lien permanent

Cet article n’a pas la prétention d’être d’une parfaite exactitude historique, mais il est raconté avec toute la chaleur et la ferveur populaire qui caractérisent bien tous les Saint-Séverinois.

Donc soyez tolérants et indulgents si la précision d’une date est incorrecte ou manquante.

La mémoire populaire a parfois ses lacunes !

Les origines du Club.

L’initiative de créer un club de billard « Carambole » (3 billes) à Saint-Séverin, revient à Joseph Vermeulen. Le local trouvé dans une pièce du « Café des Touristes », sur la place Félix Gonda (Ancien bourgmestre de Saint-Séverin), vite rejoint par des Saint-Séverinois ; comme Rudy Berger, Lucien Drigo, Robert et Patrice Rome, Patrice Lallemand, Fernand Neuray,… (Et d’autres que nous oublions sûrement).

Les racines sont bien ancrées au pied de l’Église Romane de Saint-Séverin en Condroz, d’inspiration clunysienne (Cluny en Bourgogne-Franche-Comté).

La plupart des joueurs étaient des débutants, vite les règles et principes élémentaires intégrés, chacun progresse à son rythme et certains même très rapidement ; peut-être que les biens faits des patrons de l’Église, Saints Pierre et Paul, leurs ont donnés des ailes.

Le vrai nom du Club et son matricule à la fédération de billard.

Par certitude, pour avoir cette précision, nous avons contacté la Fédération, qui nous répond ceci : le Club se nomme le « BC. SAINT-SEVERIN » (orthographe exacte, sans abréviation et sans accent) et est répertorié sous le matricule « LLH 24 » depuis 1979 à la fédération « FRBBLL ». En ajoutant que c’est actuellement la seule appellation admise.

La « FRBBLL » (Fédération Royale Belge de Billard - Liège-Luxembourg) et qui dépend elle-même de la « FRBB » (Fédération Royale Belge de Billard) créée en 1906.

1er déménagement.

Avec l’arrivée des nouveaux affiliés, le Club se trouve un peu à l’étroit au « Café des Touristes » et déménage moins de 100 m plus loin, pour rester proche de ses racines. C’est en 1980 que le Club est hébergé à l’étage de l’ancienne maison communale (avant la fusion des communes en 1977) et d’une des écoles du village. Le local est plus spacieux et permet d’offrir plus de possibilités de jeu. Surtout que les joueurs progressent, autant individuellement que collectivement, d’une façon remarquables. Le « BC. SAINT-SEVERIN » commence à être reconnu dans la région.

Il y reste logé jusqu’à la vente du bien public au privé.

2ème déménagement.

Le club doit donc quitter le local et se voit proposé une salle à l’étage de la « Maison d’Ovide Musin » (Nandrin 1854 - Brooklyn 1929). Mr. Ovide Musin est un célèbre violoniste connu internationalement.

Ce choix est difficile pour le Club qui s’éloigne de ses origines au point que plusieurs joueurs n’acceptent pas cette délocalisation et quittent le Club. N’ayant d’autre choix à Saint-Séverin ni ailleurs à proximité, le Club y prend ses quartiers à contre cœur.

Nombreux joueurs (créateurs du Club) partis ; le Club doit affilier de nouveaux joueurs et comme en football, effectuer des transferts.

Malgré les nouveaux joueurs arrivés, ils progressent individuellement.

Ce choix, finalement, n’est pas si mal puisque le local est encore plus grand et nettement plus accueillant. Après plusieurs années, le club se voit une nouvelle fois signalé que pour les besoins d’une nouvelle expansion des services de l’administration communale, il doit à nouveau déménager.

3ème déménagement.

C’est en 2017 que le Club se voit offrir la salle derrière le café « Le Musin » (aujourd’hui, « La Nandrinoise », anciennement « Le Cercle d’Agrément Catholique »), un espace encore plus grand qui permet d’y installer 4 billards. Le BC. SAINT-SEVERIN », pour l’ouverture de son nouveau (et peut-être le dernier !) local a organisé un match de gala entre le Champion du Monde (Belge) et le 2ème du Championnat de Belgique.

Toujours est-il que le Club ne cesse de grandir et de franchir de nouveaux échelons.

Difficultés rencontrées lors de nos recherches.

Il faut bien constater que la tâche n’était pas aisée. Aves les différentes appellations du Club et ses différents logos. Comment pouvoir en retracer l’histoire de manière correcte et surtout d’éviter la confusion des anciens, puisqu’un autre club existait bien à Nandrin le « LLH16 BC. NANDRIN ».

Nous n’avons trouvé aucune trace historique qui parlerait d’une fusion entre les 2 clubs Nandrinois.

Rumeur ou vérité ?

Il se dit que des changements du logo et du blason du club voudraient ou devraient être changés, en y ajoutant la mention de « Nandrin » et en supprimant l’Église de Saint-Séverin. N’ayant pu vérifier ces bruits, nous ne nous aventurerons pas sur ce terrain glissant.

Toujours est-il que des bribes de cette volonté sont déjà bien visibles, le logo du Club sur le bandeau où défilent des logos des clubs de la FRBBLL, n’est plus le blason original (qui fête cette année son 40ème  anniversaire d’existence) et celui que porte fièrement chaque joueur du BC. SAINT-SEVERIN.

Autre indice trouvé dans les classements est de voir que plusieurs joueurs se sont inscrits sous le nom de club « BC SAINT-SEVERIN - NANDRIN », club totalement inconnu à la FRBB.

Pensées sages et totalement neutres de notre équipe.

Perdre ou vouloir oublier ses racines n’est jamais sain. C’est une autre manière de perdre son histoire et son identité ou… vouloir cacher son passé.

Pour en arriver dans le futur à se demander …
- « Mais d’où vient-on ? »
- « Mais qui sommes-nous vraiment ? ».

 

Imaginez un court instant que la Belgique décide de ne plus célébrer ces femmes et ces hommes qui se sont battus, parfois au péril de leur vie, ceux qui ont souffert le martyr dans les prisons allemandes, ceux qu’on appelle les « Les anciens combattants et prisonniers des 2 guerres » ; qui l’accepterait ?

Personne !

Enfin nous l’espérons… quoi que, en cherchant un peu, à 2 pas de chez nous, voilà ce qui est déjà autorisé à Saint-Séverin !

Un manque total de respect pour ceux qui voulaient nous offrir la liberté !

 

Article de l’équipe du Blog de Nandrin.

Photo tête d'article de Maïté Brocha 

 

Droit de réponse du Club 

En tant que Directeur sportif du BC St-Severin - Nandrin, je m'adresse au(x)  responsable(s) du Blog de Nandrin. J'aimerai savoir depuis quand ce blog est devenu la tribune de discussions calomnieuses et le relais de la vengeance d'une personne (le fondateur en question) qui fut, il y a quelques années, exclue de notre club.

Par gentillesse, nous l'avons réintégré il y a quelques temps à tort apparemment puisqu'il reprend ses anciennes habitudes de destruction. Notre club ne s'est jamais aussi bien porté, sportivement et financièrement, depuis que nous sommes installés dans notre nouveau local. Les titres de Champion de Belgique avec Richard Witkowski en 2018 et Raphaël Simon en 2019 viennent confirmer cette bonne santé du club nandrinois, ainsi que sa gestion et l'excellente collaboration de tous ces membres pour en faire un des plus enviés de la région Liège-Luxembourg.

  Au vu de ces excellents résultats tant régionaux que nationaux, lors d'une finale organisée chez nous, le bourgmestre nous signala que, pour notre image commune, ce serait encore mieux si le nom Nandrin pouvait figurer dans notre communication. Cette idée fut acceptée immédiatement pour faire connaître encore mieux notre commune.

Donc rien à voir avec le manque de respect des anciens dont une personne nous accuse nous accuse. Par contre, que viennent faire ici  ces pensées sages et neutres de votre équipe (!) en parlant de guerre et de liberté.

Quels rapports ? En vous lisant, on dirait que certaines personnes ne sont pas encore passées au 21ème siècle ! D'autre part, vous faites remarquez que vous n'avez pas pu vérifier les preuves des bruits que vous avancez.

Le minimum de l'impartialité de la personne qui a écrit cet article, était de prendre contact avec le comité de notre club. Pour respecter notre droit de réponse, j'espère que vous publierez notre réaction à ces insinuations mensongères. Claude Crefcoeur

Joueur inscrit sur le nom du BC SAINT-SEVERIN - NANDRIN .JPG

Joueur inscrit sur le nom du BC SAINT-SEVERIN - NANDRIN 2.JPG

55887652_2945734285453588_3449263900132900864_n.jpg

Logo défilant sur le bandeau de la RFBBLL.JPGLogo frbb.JPG

Logo original (40 ans) 1.jpg

Logo original (40 ans) 2.jpg

Partie des clubs inscrits à la FRBBLL.JPG

Commentaires

  • En tant que Directeur sportif du BC St-Severin - Nandrin, je m'adresse au(x) responsable(s) du Blog de Nandrin. J'aimerai savoir depuis quand ce blog est devenu la tribune de discussions calomnieuses et le relais de la vengeance d'une personne (le fondateur en question) qui fut, il y a quelques années, exclue de notre club. Par gentillesse, nous l'avons réintégré il y a quelques temps à tort apparemment puisqu'il reprend ses anciennes habitudes de destruction. Notre club ne s'est jamais aussi bien porté, sportivement et financièrement, depuis que nous sommes installés dans notre nouveau local. Les titres de Champion de Belgique avec Richard Witkowski en 2018 et Raphaël Simon en 2019 viennent confirmer cette bonne santé du club nandrinois, ainsi que sa gestion et l'excellente collaboration de tous ces membres pour en faire un des plus enviés de la région Liège-Luxembourg. Au vu de ces excellents résultats tant régionaux que nationaux, lors d'une finale organisée chez nous, le bourgmestre nous signala que, pour notre image commune, ce serait encore mieux si le nom Nandrin pouvait figurer dans notre communication. Cette idée fut acceptée immédiatement pour faire connaître encore mieux notre commune. Donc rien à voir avec le manque de respect des anciens dont une personne nous accuse nous accuse. Par contre, que viennent faire ici ces pensées sages et neutres de votre équipe (!) en parlant de guerre et de liberté. Quels rapports ? En vous lisant, on dirait que certaines personnes ne sont pas encore passées au 21ème siècle ! D'autre part, vous faites remarquez que vous n'avez pas pu vérifier les preuves des bruits que vous avancez. Le minimum de l'impartialité de la personne qui a écrit cet article, était de prendre contact avec le comité de notre club. Pour respecter notre droit de réponse, j'espère que vous publierez notre réaction à ces insinuations mensongères. Claude Crefcoeur

Les commentaires sont fermés.