le nombre de tués sur les routes de la province de Liège a diminué ?

Lien permanent

Selon le dernier baromètre de la sécurité routière de l’institut Vias, le nombre de tués sur les routes de la province de Liège a diminué de 19 % en passant de 58 en 2017 à 47 en 2018. Il s’agit d’une baisse record. Le nombre d’accident a lui aussi baissé de 7 %. Liège est la seule province à enregistrer une baisse tant du nombre de tués que d’accidents. On ne peut que s’en réjouir, même si on enregistre toutefois une hausse du nombre de tués chez les piétons et du nombre d’accidents impliquant des cyclistes. Si le nombre d’accidents a augmenté de 1 % au niveau national, le nombre de tué a baissé de 7 %.

L’Institut Belge pour la Sécurité Routière, VIAS, vient de publier les chiffres concernant le nombre d’accidents qui se sont produits en 2018. Et les nouvelles sont plutôt bonnes en province de Liège car le nombre de personnes tuées a diminué en passant de 58 décès en 2017 à 47 en 2018. Cette baisse permet à notre province d’atteindre un niveau historiquement bas.

Le nombre d’accidents a également diminué car il est passé de 3.536 à 3.291, soit une baisse de 7 % en un an. Il faut savoir que Liège est la seule province à enregistrer à la fois une baisse du nombre d’accidents et de tués.

C’est parmi les occupants d’une voiture que la baisse du nombre de tués est la plus nette (de 37 à 29). En revanche, on note une hausse du nombre de tués parmi les piétons (de 6 à 9). Pour ce qui est des accidents, la baisse la plus significative est observée pour les poids lourds (-22 %).
 

Baisse presque partout en Wallonie

En Wallonie, le nombre de tués a diminué partout, en particulier dans les provinces de Namur (-12 tués) et de Liège (-11 tués). Les provinces de Hainaut, Liège et Luxembourg atteignent un niveau plancher. Pour ce qui est du nombre d’accidents, il est en hausse dans toutes les provinces sauf à Liège (-7 %) et dans le Brabant wallon (-1,5 %) où il atteint un record à la baisse.

Le nombre de tués a connu une baisse importante en Wallonie (-13 %), une diminution plus légère en Flandre (-3 %) et une très légère hausse à Bruxelles (de 15 à 16 tués). Au total, on a comptabilisé 207 tués sur place en Wallonie et 217 en Flandre.

Le nombre d’accidents corporels a légèrement diminué en Wallonie (de 10.888 à 10.813 accidents, soit -0,7 %) et a stagné à Bruxelles (de 3.812 à 3.809 accidents, soit -0,1 %) ; il a par contre légèrement augmenté en Flandre (de 23.098 à 23.575 accidents, soit +2,1 %).

2 fois moins de tués qu’il y a 10 ans

Au niveau national, le nombre de tués sur place a chuté de 7 % en 2018 par rapport à 2017 (soit 440 tués sur place contre 475). C’est la première fois que l’on comptabilise aussi peu de tués dans la circulation en Belgique. C’est presque 2 fois moins qu’il y a 10 ans (847 tués) !

Par contre, la tendance est moins favorable pour les autres paramètres. Ainsi, tant le nombre de blessés (de 48.314 à 48.541, soit +0,5 %) que le nombre d’accidents (de 37.798 à 38.197, +1,1 %) est en légère hausse. Pourtant, le nombre d’accidents était en baisse ces 3 dernières années.

En conclusion, Le nombre de tués sur les routes de la province de Liège a atteint un niveau plancher historique. Le nombre d’accidents corporels suit la même tendance, ce dont on peut se réjouir. À noter néanmoins l’augmentation du nombre de tués chez les piétons (de 6 à 9).

Au niveau national, le nombre de tués sur place est en diminution (-7 %), renforçant la tendance déjà enregistrée en 2017. Le nombre d’accidents, par contre, est en légère augmentation pour la première fois après trois baisses consécutives.

Article complet et graphiques clic ici 

Les commentaires sont fermés.