le MR de Huy-Waremme a présenté ses candidats pour le scrutin régional et fédéral du 26 mai 2019

Lien permanent

Ouffet était la dernière étape des réformateurs en tournée ce samedi dans les différents arrondissements de la province de Liège où ils présentaient leurs candidats en lice pour les prochaines élections régionale et fédérale du 26 mai prochain.

En introduction, Daniel Bacquelaine, le ministre sortant des pensions, a évoqué les grands défis de la prochaine législature : le climat, le vieillissement de la population, le socio-économique, a-t-il énuméré avant de présenter chacun des 15 candidats effectifs et 9 suppléants de la liste fédérale qu’il emmènera.

Pour notre arrondissement de Huy-Waremme, on retrouve le bourgmestre de Crisnée, Philippe Goffin, député fédéral sortant (3e place), le Burdinnois Nicolas Reynders (5e place). Le fils du ministre Didier Reynders se présente pour la première fois au scrutin fédéral. En 2018, il était candidat à la Province. Il occupe une place de combat puisque les Bleus espèrent conserver les 5 sièges qu’ils avaient obtenus en 2014. Le bourgmestre de Clavier Philippe Dubois arrive en 9e place. Il est suivi par Karima Safia. Originaire de Verviers, la présidente de « Insoumise et dévoilée » est établie aujourd’hui à Saint-Georges.

Surprise : alors qu’on l’attendait à la Région où elle avait été élue en 2014, la Hutoise Magali Dock, la présidente du conseil communal de Huy, se présente cette fois sur la liste fédérale, à la place de 2e suppléante. Elle est suivie en 6e position par la Waremmienne Annick Laloux-Ruelle. L’épouse du conseiller communal Frédéric Ruelle (Pour Waremme) confesse avoir pris goût à la politique depuis sa campagne aux provinciales de 2018.

Liste régionale

La présentation de la liste régionale est revenue à Caroline Cassart. On le sait, la bourgmestre d’Ouffet qui signe son retour à la Région occupera la case de tête. Le bourgmestre de Hannut, Manu Douette, figure en 2e position. Il est suivi par Morgane Siplet, conseillère communale à Wanze (3e), Raphaël Dubois, conseiller communal à Waremme (4e). 

En 2014, les Réformateurs avaient obtenus deux élus, un résultat qu’ils espèrent renouveler. Or, Manu Douette a déjà clairement annoncé que sa priorité était Hannut. En cas d’élection, c’est donc le 1er suppléant Thomas Roland, ex conseiller communal de Villers-le-Bouillet(2012-2018) qui monterait à Namur. La place de 2e suppléant est occupée par Nathalie Klee, conseillère communale à Anthisnes.

Article par 

M-CL.G.

 ELECTIONS 2019 

 

Source 

mr h-w.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel