Les noms des 10 «Publifinards» jugés jeudi passé

Lien permanent

Jeudi 14 mars 2019 le procès Publifin était devant le tribunal correctionnel de Liège. Dix prévenus, issus des quatre grands partis traditionnels, sont accusés de détournements de biens publics et de prises d’intérêt. Ils avaient tous refusé de payer la transaction réclamée par le parquet général pour éteindre l’action publique. Voici leurs noms et leurs qualités.

Lorsqu’on examine la liste des prévenus, rendue publique à l’audience du tribunal correctionnel de Liège, on réalise rapidement que ce sont essentiellement des membres du conseil d’administration de Publifin, l’intercommunale liégeoise, qui sont poursuivis devant le tribunal correctionnel. Ce sont eux qui ont mis en place le système des comités de secteurs et qui ont fixé les rémunérations abusives pour des réunions auxquelles certains et certaines ne participaient même pas. Ce sont encore eux qui avaient également les transactions pénales les plus importantes à payer. Et ce sont enfin eux qui ont décidé de ne pas payer la transaction pénale.

 

Lire aussi Dix «Publifinards» renvoyés devant le tribunal correctionnel  

Georges Pire (MR). Il était l’homme fort du MR hutois. Il était ancien député provincial et était considéré comme l’un des piliers de la Province au sein du scandale Publifin-Nethys. 

André Denis (MR). L’actuel député provincial liégeois et ancien bourgmestre de Malmedy, André Denis est toujours administrateur de l’intercommunale du circuit de Spa-Francorchamps. 

Jean-Marie Gillon (Ecolo) 

Marie-Noëlle Mottard (MR), avocate et ex-conseillère communale à Waremme. 

Raphaël Amieva (cdH), proche d’Anne Delvaux et ancien élu à Crisnée. 

Robert Botterman (PS), ancien président du CPAS de Verviers. 

Pol Guillaume (EC), bourgmestre de Braives, ancien homme fort de l’intercommunale Publifin et toujours présent, aujourd’hui, chez Resa où il assume la vice-présidence.

Pierre Stassart, échevin de l’Enseignement PS à la Ville de Liège, il était présent à tous les étages de l’intercommunale Publifin. 

Catherine Maas (Ecolo/Seraing). 

Serge Manzato (PS) est bourgmestre d’Engis. Il est le seul des prévenus qui ne faisait pas partie du conseil d’administration de Publifin. Il siégeait au sein d’un comité de secteur.

 

B9717550630Z.1_20181109185418_000+GCQCD45QA.1-0.jpg

Commentaires

  • Je présume que comme à Charleroi, cette affaire va aller de report en report pour finir en délai raisonnable dépassé. Ils ne seront pas condamnés mais pas innocentés.
    Ils pourront toujours sévir en politique..........

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel