Èt poquè nin !

Lien permanent

2018 Èt poquè nin !.jpg

Et pourquoi ne pas offrir un peu de lecture à nos aînés dans un langage qu’ils seront bientôt les seuls à comprendre, pourtant le wallon fait partie de notre histoire, de notre culture !

Donc pour vous nos séniors, une petite poésie écrite par une Villersoise spécialement pour le journal CARREFOUR de 1996.

Faites-vous plaisir !

Qué Match !

Alè èco onk è l’gayoûle !

Vola dèdja l’cinquinme qui passe !

Noss’ grand Doné è tot macass’

I fê des oûyes come dès sarlètes

E veû r’glati cint mèyes blawètes

Tot long ståré, plat come ine rinne

Få bin dîre qui n’è pus lu minme !

Asteûr, vola tot l’monde qui hoûle :

 

Canûle, moufrin, faflûte, vindou

Alè so pî Bon Dju, rat’min

Ca n’va nin durer disqu’à d’min

On pô dès gnér ou dès spinå

Tot coulà n’l’î freû nin dè må !

Atincion, vo n’è chal co onk

C’è-st-on dandj’reûs, î fa qui plonk !

Ca î è, î l’a, l’ôte è so s’cou.

 

Noss’ Doné sint sès fwèces riv’nî

I s’rècrèstèye, pîpe on bon côp

E pwis s’ènonde, î l’a fê l’trô

Come si n’grosse wèsse l’aveû piké

Lès ôtes nèl vèyè pu passer

I coûr, î vole, Dju què côp d’pate

Nos ôtes qu’èl prindez’v po n’savate !

Ca î è, î marque, î l’è r’wèri.

 

Mins Bon Dju qui l’î-a-t-î pri ?

Cwiter s’gayoûle, må l’î a prî

Ca l’côp d’h^flèt s’a fê r’sinti

Qué match mès djins, fåt-st-assoti.

 

Poésie de Renée CAVRENNE

Les commentaires sont fermés.