Un projet de cinq éoliennes chez nos voisins

Lien permanent

AVIS RÉUNION D’INFORMATION

PRÉALABLE À L’INTRODUCTION

D’UNE DEMANDE DE PERMIS UNIQUE

La société ELICIO S.A., John Cordierlaan 9, 8400 Ostende, informe la population qu’elle prévoit d’introduire une demande de permis unique relative à :

L’IMPLANTATION D’UN PARC ÉOLIEN DE 5 ÉOLIENNES

D’UNE PUISSANCE TOTALE DE 12.5 À 17.5 MW

sur le territoire des communes de OUFFET et de CLAVIER entre les villages de Warzée, de Pair et d’Ouffet.

Conformément aux dispositions du Code de l’Environnement, cette demande de permis fera l’objet d’une étude d’incidences sur l’environnement et d’une réunion d’information du public, à laquelle chacun est invité à assister.

La réunion d’information du public aura lieu le : LUNDI 18 MARS 2019 À 19H00 A LA SALLE COMMUNALE DE OUFFET SALLE AUX OIES Rue aux Oies n°2, 4590 Ouffet Cette réunion d’information a pour objectifs :

1. de permettre au demandeur de présenter son projet ;

2. de permettre au public de s'informer et d'émettre ses observations et suggestions concernant le projet ;

3. de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l'étude d'incidences ;

4. de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur et afi n qu'il en soit tenu compte lors de la réalisation de l'étude d'incidences. Toute personne peut, dans un délai de 15 jours à dater du jour de la tenue de la réunion d'information, soit le 2 avril 2019, émettre son avis sur les quatre points susmentionnés, en les adressant par écrit au collège communal de Ouffet (Rue du Village 3 – 4590 Ouffet), en y indiquant ses nom et adresse.

Elle en adresse une copie à ELICIO (Marie Descamps, John Cordierlaan 9 – B 8400 Ostende). Toute information sur ce projet peut être obtenue auprès de Madame Marie Descamps, John Cordierlaan 9, 8400 Ostende au 04/254 46 41 ou marie.descamps@elicio.be

 

Comme le prévoit le Code de l’Environnement, cette demande de permis fera l’objet d’une étude d’incidences sur l’environnement et d’une réunion d’information du public à laquelle les habitants des communes de Clavier et d’Ouffet sont invités à participer. Cette réunion d’information préalable aura donc lieu le lundi 18 mars à 19h à la salle communale d’Ouffet. Elle a pour objectif de permettre à Élicio de présenter son projet mais permettra aussi au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concernant celui-ci. Elle mettra également en évidence des points qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences et présentera des alternatives pouvant être envisagées par Élicio lors de la réalisation de cette étude.

Pas le premier projet

Ce n’est pas la première fois qu’un tel dossier est introduit auprès des communes d’Ouffet et de Clavier. « Les précédentes demandes de permis n’ont pas donné de suites favorables. Ici, le dossier a été déposé et la procédure est en cours. Nous attendons un dossier complet avec toutes les informations nécessaires à l’avancement du projet avant de nous prononcer », indique Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet.

Mauvais signal

S’il n’y a pas encore d’accord entre les communes concernées et la société de production d’énergie, ne pas donner suite au projet lancerait un « mauvais signal », notamment aux 4500 jeunes qui ont défilé ce jeudi à Huy, explique le mayeur de Clavier, Philippe Dubois. Néanmoins, il précise que « même si je soutiens fermement les différents mouvements pour le climat et que la commune est là pour donner l’impulsion et le financement à ce type de projet, les citoyens doivent, eux aussi, faire des efforts de leur côté ». En effet, l’implantation d’un parc éolien pourrait poser problème à beaucoup de Claviérois et Ouffetois. « Comme c’est généralement le cas dans ce genre de dossier, beaucoup de citoyens seront extrêmement réticents à l’installation d’éoliennes près de chez eux ». Rien n’est donc certain dans l’implantation d’un parc éolien sur ces communes. Les citoyens pourront toutefois émettre leur avis lors de la réunion d’information.

 

 Article de PAR PAULINE GOVAERT
 
 

Les commentaires sont fermés.