Ils descendront dans les rues de Liège, Louvain, Jodoigne et Arlon... demain jeudi !!!

Lien permanent

Ainsi, ce jeudi, les jeunes manifesteront notamment à Arlon, Jodoigne, Liège et Louvain. La ville flamande a en effet invité les jeunes à quitter la capitale pour défiler dans ses murs, ce 7 février. À Arlon, le rendez-vous est fixé de 13h30 à 16 h au départ de la place Leopold, on attend plusieurs centaines d’étudiants. Un rassemblement est également annoncé à Jodoigne.

Dans la Cité ardente, les jeunes mèneront une action choc : à 16 h, les élèves du secondaire iront déposer des centaines de sacs poubelle récoltés dans les rues de Liège, devant l’Hôtel de Ville de Willy Demeyer. À 18 h, les étudiants universitaires lancent une section liégeoise du mouvement global « Students For Climate ».

Le 14 février, les étudiants remettront le couvert à Bruxelles et Mons. D’autres villes viendront s’ajouter à la liste dans les jours qui viennent. Les étudiants liégeois devraient massivement se rendre en train jusqu’à Bruxelles, pour participer à la grande manifestation « Students for Climate », qui partira de la gare centrale à 10h30. À Mons, un cortège ira de la gare à la Grand-Place, entre 10h et 12h30.

Une autre manifestation est prévue à Liège et à Huy, sur la Grand-Place, le 28 février.

Même DiCaprio s’y met !

Dans leur combat, les jeunes militants peuvent compter sur un allié de choix : l’acteur Leonardo DiCaprio ! Très engagé pour l’écologie (il a créé une fondation pour soutenir le développement durable dans le monde) a tenu à féliciter les jeunes Belges pour leur engouement et leur motivation, en publiant une photo de manifestantes sur son compte Instagram.

« Des milliers d’adolescents belges ont pris part jeudi à une autre grève étudiante contre le réchauffement climatique, à la suite de manifestations similaires organisées les dernières semaines. Selon les informations, 30 000 personnes ont brossé des cours lors des manifestations organisées à Bruxelles, Liège et Louvain, qui comprenaient des élèves du primaire. Un certain nombre d’enfants ont également manifesté devant le domicile de la ministre belge de l’Environnement avant l’événement. 3.000 universitaires et scientifiques ont soutenu les manifestations en déclarant que « les militants avaient absolument raison » ».

De quoi booster encore un peu plus la motivation des jeunes à continuer le combat dans les rues et à brosser les cours !

Article de LAURENCE PIRET

Source 

Les commentaires sont fermés.