Appels à projets pour des activités intergénérationnelles

Lien permanent

2 millions pour des activités intergénérationnelles

erre d’agriculture, la Wallonie compte 229 communes rurales. C’est-à-dire des communes dont plus de 85 % de leur surface sont composés de territoires ruraux. Le ministre Collin a choisi de les valoriser en leur offrant 2 millions d’euros à investir dans des projets intergénérationnels.

« C’est ma ruralité », voici le nom de l’appel à projets que lance aujourd’hui le ministre wallon René Collin. À destination des communes et du monde associatif, ce subside de 2 millions permettra de développer des projets intergénérationnels dans les 229 communes rurales de Wallonie. « Il vise à intensifier les liens intergénérationnels, développer le vivre ensemble et favoriser les interactions et le bien-être de tous », détaille le ministre. La priorité de René Collin a visé jusqu’ici à lutter contre l’absence d’offre médicale de proximité et de première ligne tout en garantissant un accès équitable aux soins de santé. 2,5 millions d’euros ont été mobilisés pour concrétiser 32 projets au travers de la Wallonie. La santé, c’est aussi le travail : 13 espaces de coworking ont été créés. Cette initiative répond à la fois à l’évolution de la notion de travail, aux nouvelles attentes liées à une meilleure interaction entre les entrepreneurs tout en permettant de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Mais cela ne s’arrête pas là. D’où ce nouvel à projets. Ici, il n’est pas question de santé ou de travail mais de bien-être et de convivialité.

1.000 euros par GAC

Deux axes sont prévus pour cet appel à projets. Le premier concerne la création d’espaces de convivialité et de rencontre. Cela concerne surtout les communes qui peuvent profiter d’un subside de maximum 15.000 euros pour aménager des aires de pique-nique, des kiosques publics, du mobilier urbain, des plaines de jeux et même des boulodromes. Pour le deuxième axe, ce sont essentiellement les associations qui seront mises à contribution avec le soutien des Groupes d’Achats Communs (GAC), issus de l’agriculture locale. Un subside de 1.000 euros sera proposé pour la création d’un nouveau groupe. Ceux qui sont déjà existants pourront bénéficier de 500 euros pour parfaire leur organisation.

Enfin, les opérations innovantes et créatives issues du milieu associatif afin de promouvoir les liens intergénérationnels seront récompensées avec une subvention qui pourra aller jusqu’à 2.500 euros par projet. Aux associations de faire preuve d’imagination pour présenter un projet étonnant qui retiendra l’attention du jury. Le dossier de candidature doit être renvoyé pour le 15 mars 2019 par recommandé à la direction du Développement Rural de la DGO3, via un formulaire disponible sur le site de la Wallonie : www.agriculture.wallonie.be/

actualités2. Le jury tiendra particulièrement compte de l’aspect innovant, la faisabilité technique et financière, de la faisabilité et de la pérennité du projet. Une initiative qui devrait prouver une fois de plus que la Wallonie reste un territoire très dynamique.

FANNY JACQUES

Source 

Les commentaires sont fermés.