Le Condroz va-t-elle enfin avoir un nouveau chef de corps ?

Lien permanent

Leur candidature a déjà reçu un accueil favorable de la part du procureur général et du gouverneur. « Il s’agit d’un homme et d’une femme policiers dans d’autres zones, qui n’exercent actuellement pas la fonction de chef de corps », a précisé Philippe Dubois, le bourgmestre de Clavier et président de la zone. Il a ajouté qu’il ne souhaitait pas, pour l’instant, dévoiler leur nom : « Tant que la procédure est en cours, je préfère rester discret. » Le président a en tout cas été agréablement surpris par leur connaissance de la zone du Condroz, ainsi que par leur vision. « Ils font partie d’une nouvelle génération sur le plan managérial. Sur le plan de l’organisation du personnel, certaines fonctions administratives, comme la réalisation de marchés publics, pourraient notamment être confiées à du personnel qui n’est pas policier. »

Précisions encore que le candidat masculin s’est classé devant la candidate féminine lors des différentes épreuves.

Depuis novembre 2016, la zone du Condroz n’a plus officiellement de chef de zone. Philippe Prévot impliqué dans une affaire de faux et d’usage de faux pour laquelle il a bénéficié de la suspension du prononcé a fait fonction pendant un an avant d’être en congé de maladie. C’est actuellement Marc Bernard qui fait fonction de chef de zone.

Si la procédure suit son cours, le nouveau chef de zone devrait entrer dans trois mois environ. « Ce sera un soulagement pour l’ensemble des acteurs de la zone, commente encore Philippe Dubois. Il est temps que cette situation d’attente prenne fin. »

A.BT

Le nouveau chef de zone du Condroz désigné le 27 novembre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel