Il abandonne son recours à Nandrin

Lien permanent

Depuis le début de la procédure, André Jaminon contestait le projet de la nouvelle maison communale, «  un bâtiment hors cadre qui dénature la place de Nandrin, construit sur un ruisseau dont il bloque le passage  », dénonçait-il.

Devant le Conseil d’état, il avait fait valoir ces mêmes arguments. « Personne ne les contestait  », se souvient le Nandrinois. Mais en mai dernier, il a déchanté en découvrant l’avis de l’auditeur qui lui était défavorable, «  l’auditeur estimait que vu la distance entre mon domicile et l’administration (plus de 2 km), je n’étais pas concerné par la question ».

Sachant que les avis de l’auditeur sont généralement suivis, le Nandrinois s’attendait à être débouté. Il a préféré abandonner la partie tout de suite au risque de voir la facture s’alourdir encore un peu plus.

M-CL.G.

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel