Une fédération des listes citoyennes

Lien permanent

La liste Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes en vue des élections provinciales et régionales. On y retrouve les groupes Pays de Hamoir et Agir Ensemble (Ouffet).

Michel Beaufays, le fondateur du Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes. Une petite dizaine de groupes y figure, dont le Pays de Hamoir et Agir Ensemble d’Ouffet. L’objectif est de remettre le citoyen au centre des décisions et se peser au niveau provincial et régional.

Une fédération de listes citoyennes : voilà le projet initié par le Mouvement Citoyen de Sprimont (MCS). Une petite dizaine de groupe citoyens y figure tels que Pays de Hamoir et Agir ensemble (Ouffet). L’un des objectifs : «  Recréer la démocratie. On veut redynamiser la vie politique  », lance Benoît Jadin du groupe Agir Ensemble. «  Beaucoup de gens sont déçus de la politique. On veut changer cela.  »

Et pour atteindre ce but, «  le citoyen doit être remis au centre des décisions  », selon Michel Beaufays. Ce fondateur du MCS rejoint une idée évoquée par Agir Ensemble : rendre la parole du citoyen plus aisée dans les conseils communaux. «  Certes, c’est prévu dans le code de démocratie locale. Mais la procédure est tellement délicate qu’elle est peu utilisée. Il faut envoyer sa question par écrit au Collège qui doit l’accepter. Vous avez dix minutes pour parler, le bourgmestre répond, vous avez le droit de répondre et puis c’est terminé.  »

Un autre outil imaginé par le MCS est le comité des sages. «  On aimerait constituer une réserve de personnes dotées d’une expertise précise. On pourrait les faire intervenir à titre de conseil sur des dossiers comme des cahiers de charges de rénovation de logements sociaux pour que l’argent public soit dépensé de manière réfléchie  », continue-t-il.

Selon Michel Beaufays, un autre modèle de consultation populaire est possible. «  L’actuel coûte de l’argent et est assez lourd. Passer par internet dans certains domaines serait tout aussi efficace.  » La fédération de listes citoyennes va aussi s’attaquer aux «  problèmes récurrents en matière de sécurité sur les routes. On veut réunir tous les riverains et essayer de trouver une solution à des problèmes précis  », étaye le fondateur du MCS.

Pour rejoindre cette fédération, les listes doivent répondre à certains critères. «  Il faut que la participation citoyenne figure dans leur proposition. Ces groupes doivent également proposer un budget pour cela. Enfin, dans l’hypothèse d’une consultation population, ils doivent être d’accord de suivre la décision qui sort des urnes.  » D’autres critères pourraient être ajoutés par la suite. Il songe également à ce que la fédération se présente au niveau provincial et régional.

Pour plus d’informations sur cette fédération, vous pouvez le contacter au 0495/75.90.59.

Source article 

Les commentaires sont fermés.