Les grands dossiers des archives du Blog de Nandrin de Janvier 2017

Lien permanent

 

Une maison de village pour 875.000€ à Nandrin clic ici

En date du 26 JANV. 2017

 

photo J Wery Source Sudinfo article AG. 2017.JPG

Elle abritera notamment une salle de concert, un espace agora, une garderie, des cours de musique.

D’ici une grosse année, une maison de village flambant neuve se dressera au cœur de Villers-le-Temple.

Pas question de raser la Maison Fouarge, le projet retenu par la commune prévoit une rénovation complète du bâtiment ainsi que la construction d’une annexe au style contemporain. Le coût des travaux est estimé à 875.000€ dont 699.864€ de subsides. 

C’est le projet de l’architecte John Wery qui a séduit les autorités nandrinoises et ainsi remporté l’appel d’offres de la commune.

C’était déjà lui qui avait modernisé le bâtiment Musin et dessiné les plans de la nouvelle administration communale sur la place de Nandrin.

Là encore, le Tinlotois (de Ramelot précisément) a imaginé un mix d’ancien et de moderne pour la maison de village de Villers-le-Temple.

« Le positionnement central du bâtiment par rapport au village et à l’école communale devrait garantir à la maison de quartier une belle visibilité et une grande facilité d’accès. Elle pourrait devenir un bâtiment incontournable du village.

Pour ce faire, il faut une réponse architecturale appropriée.

L’idée est de conserver tout le caractère de la Maison Fouarge, en touchant très peu à sa façade, et d’y adjoindre une extension plus contemporaine qui ne dénature pas le volume principal. Le volume d’entrée se dégage clairement avec sa grande surface vitrée », décrit John Wery.

Une annexe était nécessaire pour couvrir les besoins de la nouvelle maison de village. Le projet, de quelque 400 m2, articule ainsi, autour du hall d’entrée central, un espace agora flexible avec trois gradins, une salle de concert pour 50 à 80 personnes, un bar au rez-dechaussée ainsi que deux espaces pour des associations/comités/…, un atelier céramique et une terrasse à l’étage.

L’école voisine pourra encore disposer de locaux, notamment pour la garderie et des spectacles scolaires.

Un accès a d’ailleurs été prévu par la cour de l’école.

L’entrée principale, elle, sera déplacée dans la partie vitrée. En s’aidant des projections 3D, vous visualisez l’agora tout à gauche (avec le parement en béton lissé).

Un espace tout-en-un. « Des cloisons amovibles permettront d’isoler l’amphithéâtre ou, au contraire, de l’ouvrir sur le hall d’entrée.

On peut imaginer y organiser une exposition de peinture, un stand-up, des cours de musique etc. 50 personnes peuvent prendre place sur les gradins.

J’ai suivi la déclivité du terrain naturel pour aménager ces gradins », précise-t-il. Un (dé)cloisonnement général voulu pour « créer des relations intergénérationnelles puisque les espaces sont regroupés au même endroit.

Chaque local est indépendant des autres et en même temps, il peut être en contact direct .»

Le bâtiment existant connaîtra,quant à lui, un lifting intérieur et sera remis aux normes. Les planchers et le chauffage seront notamment changés et une isolation sera installée. L’étude sera prochainement présentée aux Villersois, avant le dépôt de permis.

« Les travaux devraient débuter en fin d’année », estime l’architecte. Le projet, englobé dans le budget extraordinaire, est passé au dernier conseil communal par neuf voix pour et sept abstentions.

Il coûte 875.000€, avec subsides wallon et FEADER (acquis) de 699.864€, et 175.136€ de part communale.

Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo 

Les commentaires sont fermés.