Les panneaux « maisons à vendre » seraient-ils en voie de disparition ?

Lien permanent

Oui, à en croire une enquête menée par Immovlan, le spécialiste de l’immobilier. Cette enquête a été réalisée auprès de 2.000 personnes, tant des vendeurs que des candidats acheteurs.

Si les vendeurs ne sont plus que 33 % à mettre un panneau « maison à vendre » sur leur bien, c’est parce qu’ils pensent que « mettre en vente leur maison en ligne suffit », selon Immovlan.

Ou alors, c’est « parce qu’ils ne veulent pas que les habitants de leur quartier sachent qu’ils vendent leur maison ».

Aujourd’hui, ces panneaux « maison à vendre » ne seraient donc plus utilisés que par les agences immobilières, les particuliers leur préférant les annonces via internet, notamment sur les réseaux sociaux.

« Un vendeur particulier sur cinq met sa maison en vente uniquement sur Facebook ou un autre réseau social », précise Immovlan.

AU PETIT BONHEUR

Et selon Eric Spitzer, le patron d’Immovlan, « ce sont surtout les moins de 50 ans qui ont le plus tendance à compter sur les réseaux sociaux. Mais ils oublient qu’ils ne touchent alors que leurs proches.

Les candidats acheteurs se trouvent plutôt en dehors du cercle d’amis ou du cercle familial. » Conseil : si vous voulez vendre votre maison, mettez un panneau, ça augmentera vos chances.

« Surtout », ajoute M. Spitzer, « lorsque l’on sait qu’un nombre à nouveau croissant de candidats acheteurs vont à la recherche de la maison idéale au petit bonheur la chance » L’enquête de la société montre qu’un nombre plus important de candidats acheteurs ne compte plus seulement sur les petites annonces mais qu’ils se promènent en voiture à la recherche d’une maison.

Ils seraient même 56 % à le faire.

Et quand ils ont repéré un bien à acheter, ils poussent plus loin. Ils calculent concrètement le temps de déplacement entre la maison potentielle et le travail ou la proximité des commerces, mais aussi sur l’ambiance du quartier où se trouve la maison.

Et même, selon le patron d’Immovlan, ils veulent par exemple « connaître le temps nécessaire pour aller à la crèche à vélo ».

Article de - B.J.

Source 

Les commentaires sont fermés.