Nandrinois l'energies vertes: l’éolien et le solaire repartent à la hausse

Lien permanent

L’année 2017 a marqué le renouveau pour le secteur éolien, avec une croissance de plus de 10 %, phénomène qui n’avait plus été observé depuis 2015. La première raison à cela a été le nombre de recours au Conseil d’État. Après le premier semestre 2018, la Wallonie atteint donc une puissance installée de 872 Mégawatts (MW) et produit plus de 1.700 gigawatts heure (GWh) par an. Cela représente la consommation de 507.000 ménages, selon l’APERe.

La croissance pourrait continuer car de nombreux projets éoliens sont en cours. Qu’ils soient en étude, pour un total de 1145 MW, en phase de demande de permis (135 MW) ou en recours (442 MW, dont 33 en construction malgré la procédure), des éoliennes continueront à voir le jour. Il est à noter que dans ces projets, certains convoitent le même site, donc seul le meilleur sera retenu. À côté de cela, certains projets ont déjà été autorisés pour un équivalent de 81 MW.

Actuellement, les plus grands parcs éoliens wallons se trouvent à Cerfontaine, Mettet ou Estinnes avec chacun 11 éoliennes en activité. Dans le futur, certains projets dépasseront ces parcs en nombre d’éoliennes, comme celui de Villers 4, en province de Liège, qui prévoit un parc de 13.

Le photovoltaïque reprend

Dans son rapport de 2017, l’APERe pointe également la reprise du photovoltaïque. En Belgique, le secteur est surtout tiré par les petites installations, qui représentaient en 2017 environ 84 % de la production d’énergie solaire. En Wallonie, l’année 2017 a vu l’installation de pas moins de 8.550 petits dispositifs solaires.

Une reprise par rapport aux années précédente, oui, mais bien plus lente qu’en Flandre, où le nombre de nouvelles petites installations est bien plus important, avec 42.500 nouveaux dispositifs, pour un total de 187 MWc.

Au total, la surface en Belgique recouverte par les panneaux photovoltaïques représente l’équivalent de 4.000 terrains de football, soit 29 km² et produit 3.877 MWc. L’APERe a fait le compte des installations et dresse le portrait du parc belge. Sur les 468.000 installations dans notre pays, 98 % sont résidentielles et produisent 63 % de la puissance totale. En Wallonie, la moyenne est plus élevée car 83 % de sa production est due aux petites installations.

La production totale belge est répartie entre les trois régions : 73 % pour la Flandre, 25 % pour la Wallonie et seulement 2 % à Bruxelles.

On constate donc une fois de plus que même si les installations reprennent, la Wallonie reste loin derrière ses voisins du nord, autant en termes de production que d’installations.

Article de G.FL.

Article complet clic ici 

Commentaires

  • "Dans le futur, certains projets dépasseront ces parcs en nombre d’éoliennes, comme celui de Villers 4, en province de Liège, qui prévoit un parc de 13."
    Où se trouve ce "Villers4" ?
    Possible de le savoir?
    Merci.

Les commentaires sont fermés.