Nandrinois surveillez de près vos animaux de compagnie!

Lien permanent

Chiens, chats et autres animaux de compagnie peuvent aussi souffrir de la chaleur. Et les conséquences peuvent être graves. Voici quelques conseils de base pour éviter un drame.

Il n’y a pas que les humains qui souffrent des températures que nous connaissons actuellement. Les animaux aussi y sont sensibles. Et les chiens un petit peu plus que les autres. Ils peuvent ainsi être touchés par un coup de chaleur, une hyperthermie, qui peut avoir des conséquences très graves. Il suffit parfois de quelques minutes, notamment si l’animal se trouve dans une voiture au soleil. «  C’est une des premières choses à éviter : laisser son chien en voiture  », explique Gaëlle Schils, vétérinaire au service des soins intensifs et des urgences de la clinique vétérinaire universitaire de Liège. «  Et dehors, il faut que l’animal puisse aller à l’ombre. Naturellement, un chien n’ira pas se mettre en plain soleil. Et si certaines races apprécient, ils ne restent que peu de temps au soleil.  » Autre conseil : éviter les efforts intenses. «  C’est du bon sens : nous ne ferions pas un marathon dans une fournaise. Il ne faut donc pas non plus le proposer à son chien. » Les promenades « doivent être plus courtes, et proposées idéalement quand les températures sont moins élevées : le matin, en fin de journée…  »

Plus chaud, plus d’air

Le chien doit aussi avoir de l’eau à disposition. «  Elle peut être fraîche, c’est même mieux  », poursuit la vétérinaire. Cela écartera le risque de déshydratation. Mais ce n’est pas en buvant que le chien régule prioritairement sa température. «  Le chien ne transpire que peu, au niveau des coussinets. Quand la température ambiante augmente il a besoin de plus d’air pour réguler sa température corporelle. Il va alors respirer beaucoup plus en haletant. Ce comportement est donc normal. On a souvent des propriétaires qui viennent nous consulter car leur chien halète. Or, il n’y a rien de grave. C’est un comportement physiologique normal.  » D’autres symptômes, par contre, doivent servir de signal d’alarme et certaines races doivent être surveillées de plus près.

Les coups de soleil ? «  Les chats de la race Sphinx peuvent en avoir. Les chiens à poils courts ? Je ne pense pas que ce soit une menace. Même si la truffe du Berger Australien peut parfois dépigmenter avec le soleil…  »

Enfin, n’oubliez pas les animaux qui sont en prairie. Vaches, moutons, chevaux ont eux aussi besoin d’ombre et d’eau. Sous peine de très vite être en situation de détresse.

 

Article complet et d'autres conseils clic ici 

Les commentaires sont fermés.