La gratuité pour les communes qui diffusent les matches

Lien permanent

Vous l’ignoriez peut-être mais lorsque vous assistez à la rediffusion d’un match de Coupe du monde sur un écran géant, la commune qui le diffuse est tenue de rémunérer la RTBF qui détient les droits de retransmission pour la Belgique.

Une situation qui n’est pas au goût du député-bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny. Ce dernier a en effet voté une motion en conseil communal afin d’imposer la gratuité à la commune pour la retransmission des matches.

« On s’inspire en fait du modèle français.

TF1 a imposé la gratuité à la condition que les organisateurs diffusent l’entièreté du match avec les publicités à la mitemps », précise le bourgmestre cdH.

1 EURO PAR SPECTATEUR

Une motion qui a fait des émules puisqu’une cinquantaine de communes ont pris contact avec lui afin de dupliquer le modèle chez eux.

« La RTBF est un service public financé par les pouvoirs publics.

Ce n’est pas normal qu’on demande un financement supplémentaire.

Quand on diffuse le Tour de France, les jeux Olympiques ou Roland-Garros qui sont aussi des exclusivités RTBF, on ne demande pas d’argent aux communes qui les diffusent.

Pourquoi s’en prendre au monde du foot ? », s’interroge le député. Dimitri Fourny a donc décidé d’aller plus loin et proposer au Parlement de la Communauté Française de voter cette résolution. «Au parlement on a la volonté de suivre cette motion avec le MR et le cdH qui ont déjà signé ce texte.

Il a été défendu ce mercredi soir en séance plénière et signé dans la foulée », se réjouit le député. Les clubs de foot, associations sportives ou non et les nombreuses communes qui souhaitent donc diffuser les matchs des Diables rouges sur écran géant ne devront plus s’inquiéter de devoir débourser 1 € par spectateur (s’ils sont plus de 300 à regarder le match. Si c’est moins, c’est un forfait de 150 € qui est prévu).

« Je suis vraiment content que cette motion soit partie de Neufchâteau », conclut fièrement le bourgmestre Dimitri Fourny. -

FANNY JACQUES

Source 

Le Parlement demande la gratuité des écrans géants

Après les communes de Neufchâteau et d’Aywaille (notre édition de ce mercredi), c’est le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui demande maintenant à la RTBF d’accorder la gratuité aux associations qui installeront un écran géant pour diffuser les matches des Diables pendant la Coupe du Monde.

« Déjà avant la proposition de motion déposée par le cdH à Aywaille, j’avais interpellé le ministre Madrane, et mon collègue Olivier Maroy avait fait de même auprès du ministre Marcourt, explique Philippe Dodrimont.

Mais nous avions eu un retour plutôt négatif. Tous deux estimaient qu’il y avait un manque-à-gagner pour la RTBF et qu’il était donc normal qu’ils ré- clament des droits à ceux qui installent des écrans géants. »

TOUS LES GROUPES ONT SIGNÉ

Les parlementaires réformateurs n’ont pas baissé les armes pour autant.

Ils viennent de revenir devant le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec une proposition de résolution, signée cette fois de tous les groupes politiques.

L’objectif toujours : « Demander à la RTBF d’exonérer les collectivités locales et le secteur associatif du paiement de droits de diffusion pour la retransmission publique des matches disputés par les Diables Rouges dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018 et permettre l’organisation de plusieurs événements de retransmission soutenus par les autorités communales sur leur territoire. »

Les arguments avancés par les parlementaires ?

Outre le fait que les tarifs pratiqués – 1,5 euro par personne pour les sites pouvant accueillir théoriquement au moins 300 personnes – peuvent représenter des charges non négligeables pour les organisateurs, ils mettent également en avant le contrat de gestion de la chaîne publique qui prévoit qu’elle doit « garantir un accès à tout ce qui fait l’événement », ce qui inclut bien évidemment la Coupe du Monde.

 « Plus qu’une manière pour les organisateurs de s’enrichir, insiste Philippe Dodrimont, ces diffusions sur écrans géants sont surtout l’occasion d’un rassemblement convivial. »

Ce que TF1 avait par ailleurs bien compris, rappellent les signataires : « Lors de la dernière Coupe du monde, TF1, qui avait acquis les droits de retransmissions lors de la dernière Coupe du monde, avait autorisé les communes françaises à diffuser les matchs gratuitement pour autant qu’il n’y ait pas de coupures pendant les publicités. »

Cette proposition de résolution devait être votée ce mercredi après-midi. Restera ensuite au ministre à la relayer avec insistance auprès des décideurs de la RTBF.

Et vite, l’objectif étant que la gratuité intervienne avant la fin du parcours des Diables évidemment… -

GEOFFREY WOLFF

Source 

Les commentaires sont fermés.