Le nouveau trouble du sommeil qui vous gâche la vie, L’orthosomnie 2.0

Lien permanent

C’est une pathologie encore mal connue et pourtant elle toucherait plus de 10 % de la population belge. « L’orthosomnie se définit par la quête d’un sommeil parfait, sans insomnie et avec des cycles réguliers bien définis. Le but est bien sûr de ré- parer et de régénérer l’organisme.

Ce désir hante les pensées de la personne jour et nuit », détaille un somnologue. « Aujourd’hui, les applications, montres et réveils connectés, qui permettent de traquer son cycle, aggravent encore cette quête du sommeil parfait.

Avec ces mécanismes, les personnes cherchent à s’autodiagnostiquer et peuvent provoquer des troubles du sommeil dont ils ne souffraient pas.

Par conséquent, de plus en plus de Belges deviennent de faux insomniaques qui ont pour obsession un endormissement de 7 à 9 heures ».

TROP CONNECTÉ

Ces objets connectés sont à placer à côté ou sur l’utilisateur. Ils surveillent ses mouvements, ses différents cycles, ses potentielles apnées, ses microréveils… Au petit matin, certains le réveillent au meilleur moment pour conserver l’efficacité du sommeil. D’autres calculent si la nuit a été réparatrice ou non et donnent des conseils à suivre pour la suivante.

« En plus d’induire des troubles du sommeil sur le long terme, ces nouvelles technologies peuvent engendrer à une hausse de consommation de produits dangereux et inutiles dans leur situation. J’ai le cas d’un patient qui avait pris des somnifères sur base de l’avis de l’application alors qu’il n’en avait absolument pas besoin.

À force d’en surconsommer, il est accro à ces petits cachets », analyse un sophrologue Cette orthosomnie 2.0 est contre-productive et devient d’elle-même une source d’anxiété au quotidien.

« Pour s’en détoxifier, il suffit de stopper l’utilisation de ces objets connectés qui n’ont aucune valeur scientifique.

Il faut ensuite se reconnecter à son corps et si nécessaire, consulter un spécialiste du sommeil. Enfin, ces personnes devront apprendre à lâcher prise et être conscientes que leur sommeil ne peut être réglé comme une horloge. » -

Article de ALISON VLT

Source Clic ici 

Les commentaires sont fermés.