Nandrin en météo

Lien permanent

météo.jpgMeteo-Belgique nous livre ses tendances saisonnières pour les mois d’avril à juin. Après un mars exceptionnel, avril s’annonce ensoleillé et beaucoup moins pluvieux que la normale. Alors, en avril, on va pouvoir se découvrir de plus d’un fil !

Au mois d’avril, ne te découvre pas d’un fil.

Hier, pourtant, vous avez été nombreux à profiter de la température extérieure pour faire un barbecue ou profiter d’une terrasse. Et, si on en croit les tendances livrées par Meteo-Belgique, les vacances de Pâques s’annoncent sympathiques.

Aussi sympa que le mois de mars qui s’est terminé de bien belle manière.

La température moyenne était de 9,6o , soit un record de chaleur puisque le dernier remontait à 1991 (9,5o ). On a aussi eu droit à une durée de l’ensoleillement anormale avec 155 heures et 52 minutes enregistrées à Uccle alors que la normale est de 113h et 57 minutes. Il n’a plu que 10 jours sur Uccle.

Ce qui est considéré comme très anormal par l’IRM, la normale étant de 17,8 jours.

Le mois d’avril ?

« Le temps plus frais et perturbé de ce tout début d’avril ne sera qu’une parenthèse entre eux périodes de temps doux pour la saison et à l’insolation généreuse », explique Philippe Mievis, le météorologue nous donnant ses incontournables tendances saisonnières. « Le soleil et la douceur vont reprendre leurs droits.

Pour le plus grand bonheur des amateurs de temps printanier, mais sans doute moins des personnes qui souffrent du rhume des foins ».

Ces quelques jours vont en effet s’avérer pénibles pour les personnes allergiques au pollen du bouleau.

La seconde décade s’annonce plus mitigée avec un retour des températures plus fraîches.

« La fin de cette seconde décade, de même que la dernière, devrait à nouveau être plus doux et globalement plus sèche ». Avec un bémol : l’arrivée des orages. Des orages qui auront tendance à se généraliser dans la seconde partie du mois de mai. « Les quantités de précipitations seront alors parfois importantes ».

GARE AUX ORAGES

Quant au mois de juin, il devrait, lui aussi, être plus chaud que la normale. « Il devrait commencer sur un mode assez estival avec de belles journées chaudes et ensoleillées », poursuit Philippe Mievis.

« Après une bonne douzaine de jours de ce régime estival, une nette dégradation orageuse pourrait s’affirmer ». Les températures resteront assez chaudes mais les orages, et un temps lourd dû à une humidité importante, gâcheront le temps de cette fin juin. « Attention, les orages pourraient être sévères avec des précipitations importantes et subites, du vent et de la grêle ». Cela reste à confirmer dans les prochaines analyses… -

Artcile de PIERRE NIZET

météo.JPG

Les commentaires sont fermés.