Il a souvent été reproché aux communes actionnaires de ne pas s’être investie suffisamment aux AG de Publifin

Lien permanent

Lors du grand déballage qui a fait suite au scandale de l’intercommunale Publifin, il a souvent été reproché aux communes actionnaires (76 en tout) de ne pas s’être investie Le jeudi 16 mars, il a invité tous les conseillers communaux à une réunion de travail.

Objectif à terme : élaborer et affiner la méthodologie d’analyse des ordres du jour des intercommunales qui sont soumis au vote des conseillers.

«  Nous voulons désormais analyser de manière approfondie tous les ordres du jour et les documents qui sont associés, mais aussi mieux connaître le fonctionnement de ces intercommunales. Ce sera plus facile ensuite pour donner mandat à nos représentants.  » Tous les conseillers, tous partis confondus ont été invités.

Manu Douette reconnaît que l’affaire Publifin a accéléré les choses.

« Mais on s’était déjà posé la question de ce groupe de travail fin de l’an passé lorsque nous avions reçu un ordre du jour la veille du conseil ».

L’ordre du jour qui sera analysé le jeudi 16 pour le commune de Hannut 

 Prochaine réunion de Publifin, prévue le 30 mars 2017 

 et à Nandrin ?

Les commentaires sont fermés.