Nandrinois; Des mitaines réfléchissantes pour être mieux vu à vélo

Lien permanent

cycliste.gif«Un cycliste avec des vêtements sombres est vu seulement à 20 mètres dans les phares d’une voiture et à 50 mètres s’il porte des habits clairs. La visibilité est de 150 mètres avec des accessoires fluo et rétro-réfléchissants », explique Belinda Demattia, porte-parole de l’Agence wallonne pour la sécurité routière.

En mai dernier, l’AWSR lançait un concours de design pour concevoir un accessoire ou un vêtement améliorant la visibilité des deux roues. « Ce type d’accessoires est souvent boudé par les cyclistes qui les jugent trop ringards », précise notre interlocutrice.


UNE JEUNE STYLISTE

La gagnante vient d’être désignée. Assia Kara (27 ans) est une styliste de Liège. « Je roule beaucoup à vélo en ville. Ce concours m’a donné l’occasion de réfléchir à ma propre sécurité », explique la jeune femme. « J’avais une foule d’idées. Je me suis rabattue sur les mitaines, car elles rendent les mains plus visibles et se rangent facilement dans la poche ». La laine mérinos est très extensible, ce qui permet d’avoir des gants en dessous lorsqu’il fait froid. « On peut aussi les mettre en été car la laine est très aérée », ajoute Assia Kara. Les mitaines sont brodées avec du fil blanc réfléchissant.

Le motif symbolise une flèche. « C’est un clin d’œil. À vélo,on se sert de ses bras comme  d’un clignotant pour indiquer sa direction », souligne la jeune styliste qui s’apprête à lancer sa première collection de vêtements qui seront vendus via le web. Les mitaines seront, elles, distribuées gratuitement dans les points Pro Vélo en Wallonie aux cyclistes qui viennent faire entretenir leur bécane. Cinquante paires sont mises en jeu via un concours sur la page Facebook de l’AWSR.

Article de Y.H. source sudinfo 

Les commentaires sont fermés.