Nandrinois il est revenu !!!

Lien permanent

IMG_20160805_185532-1-2.jpg

IMG_20160805_185515-1-2.jpgDepuis hier 5 août 2016 l'Ange ailé est de retour, comme quoi tout le monde peu changer d'avis sous le beau ciel bleu de Nandrin . 
 
 
C'était en avril 2013 l’ange ailé qui surplombait le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, place Arthur Botty n'était plus, voir article ci dessous du 26 avril 2013. 

L’ange ailé du monument aux morts clic ici a... chuté

Article du 26 avril 2016
 
mon.JPGLes plus observateurs des Nandrinois l’auront remarqué : l’ange ailé qui surplombait le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, place Arthur Botty (du nom du juge résistant abattu par les Allemands en 14-18), n’est plus.
Il a en effet chuté de son piédestal et s’est écrasé au sol.
 
«La statue en laiton n’a pas résisté au choc : elle s’est brisée», confirme Michel Lemmens, le bourgmestre de Nandrin. 
Personne n’a heureusement été blessé.
Un acte de vandalisme ? «Non, le temps a fait son œuvre, tout simplement.
 Cette statue date de 60-70 ans.» 
La commune a demandé un devis pour réparer le monument, mais pas l’ange lui même.
 
 
«Non. Elle est cassée. 
 
Et de l’avis même des anciens combattants que nous venons de réunir pour préparer la fête de l’Armistice, cet ange ailé brandissant un glaive était trop agressive, pour un monument aux morts nandrinois», glisse-til.
 
 
Une coupole devrait par contre recouvrir la pointe de l’obélisque. 
 
«La pierre du bonnet est en effet fendue et de l’eau pourrait s’y infiltrer. » 
 
Article de ANNICK GOVAERS dans le Journal La Meuse Huy -Waremme du 26 avril 2013 

Commentaires

  • Le PPNa tient à exprimer sa vive satisfaction et ses remerciements aux responsables communaux pour cette magnifique restauration d'un monument extrêmement symbolique édifié
    à la mémoire de Nandrinois morts , victimes de la folie des hommes . Cette restauration était
    un véritable devoir moral . Un vif merci aussi aux ouvriers communaux pour le travail soigné
    qui a été accompli . Nous espérons que cette nécessaire restauration ne fera pas l'objet d'une
    polémique stérile déplacée.

  • " Quand l'ange fait la bête" et "danse avec les loups", c'est l'hôpital qui se moque de la charité !

  • Effectivement, nous avions réclamé en 2013 au conseil communal la remise en place de l’ange, et ce directement après sa chute et la majorité avait alors décidé qu’il n’en serait pas ainsi.

    Comme le voudraient à présent certaines personnes, il serait de bon ton que cette volte-face ne fasse l’objet d’aucune polémique. Cela peut se comprendre : l’immobilisme de la majorité que nous avons dénoncé tout au long de ces dernières années a permis que toute une série de travaux puissent être réalisés à l’approche des échéances électorales.

    De façon plus générale, ce monument nous rappelle le prix que certains ont dû payer pour que nous ainsi que les générations futures soient délivrées de la tyrannie, et l’ange qui le surplombe symbolise notamment la victoire du bien sur le mal, celle de la vérité sur le mensonge ainsi que celle de la liberté et de dignité sur la barbarie.

    Dans les faits, tout le monde aura pu constater que ce symbole a disparu de l’espace public peu de temps après les élections.

    L’avenir nous dira si sa réapparition aura coïncidé avec l’apparition d’une nouvelle ère politique.

    Enfin nous espérons que la réhabilitation du monument de la place de Saint-Séverin suivra dans la foulée. Cette question fera par ailleurs l’objet d’une interpellation de notre groupe politique lors du prochain conseil communal.

    Bogdan PIOTROWSKI
    Conseiller communal du groupe "Pour Nandrin"

Les commentaires sont fermés.