Combien la boule à Nandrin ?

Lien permanent

De 83 cents à 2 euros pour une boule de glace dans l’arrondissement Huy-Waremme. Comment expliquer une si grande disparité de prix entre artisans-glaciers ? Nous avons mené l’enquête.

 

Les glaciers sont unanimes, les goûts traditionnels tels que vanille, chocolat, pistache et fraise restent une valeur sûre.

Difficile d’imaginer qu’ils disparaissent du comptoir, contrairement aux goûts plus originaux qui dépendent des tendances du moment.

Parmi les tendances 2016 notons que:

> la Vache à glace (Nandrin) propose une glace à la fleur de sel.

> Gelateria John-John (SaintGeorges-sur-Meuse) a créé Pim’s framboise ou encore un sorbet au litchi.

L’artisan a récemment conçu un sorbet tomate mais qu’il ne propose que sur commande.

> Côté Vanille (Nandrin) propose quant à lui les goûts Ferrero Rocher et Kinder Bueno qui remportent un franc succès.

> Chez Pauly (Verlaine), vous trouverez un sorbet poire rehaussé de spéculoos et garni d’un filet de sirop de Liège.

Vous y dégusterez également des sorbets basilic et verveine. - C.C. E

Comme chaque été, lorsque le soleil pointe le bout de son nez, les glaciers nous rappellent qu’ils sont là pour nous apporter fraîcheur et gourmandise.

Néanmoins, impossible de trouver une certaine uniformité entre les glaciers, tant au niveau de la taille des boules que de leur prix.

En quête du meilleur rapport qualité-prix, nous avons comparé les tarifs auprès d’un panel (non exhaustif) de glaciers dans l’arrondissement Huy-Waremme. Le constat est sans appel : le prix passe du simple au double selon l’enseigne.

DU SIMPLE AU DOUBLE

Le prix d’une boule passe ainsi de 1,1 euros à 2 euros pour la première boule. Notons qu’en géné- ral, les tarifs sont dégressifs. La palme du glacier le moins cher revient au Limont Blanc. Il se partage la première place avec Gelateria John-John de Saint-Georgessur-Meuse. La première boule est effectivement au même prix chez les deux artisans, néanmoins le Limont Blanc se démarque dès la seconde boule.

Une glace à 2 boules revient à 1,8 € et 3 boules à 2,5 € (soit 83 cents la boule!) contre respectivement 2 et 3 € chez JohnJohn.

Cette différence s’explique notamment par le coût des infrastructures et du service proposé, souligne Pascal Pontone, artisanglacier du Limont Blanc.

« On n’a pas de charges excessives. On propose des glaces à emporter.

On a effectivement une terrasse qu’on met à disposition mais on ne fait pas de service, ce qui permet de payer une TVA à 6% au lieu de 12% ».

Limont Blanc a fêté ses 10 ans le mois dernier.

« Depuis le début, je travaille avec les mêmes fournisseurs. Ça a également une influence sur les prix, je collabore souvent avec des producteurs locaux exclusifs ». Pour le glacier le plus cher, citons Capoue à Huy : 2 euros pour une boule de glace, 3,5 euros pour 2 boules et 5 euros pour 3 boules.

Attention, il s’agit là des prix pour les glaces à emporter, un supplément de 1,5 euro/boule est à comptabiliser à partir de 2 boules si vous choisissez de la déguster sur place. Ces tarifs sont d’application dès aujourd’hui.

Une nouvelle carte, de nouvelles appellations mais également de nouveaux prix, puisque jusqu’alors, ceux-ci étaient de 1,70 euro/boule pour une glace à emporter, et de 1,9 euro pour une consommation sur place.

Le coût d’une boule de glace dépend également de critères tels que : le nombre de personnes embauchées, l’emplacement de la glacerie, et le type de lait utilisé.

Article de  C.CHAROT D source Sudpresse Sudinfo 

Les commentaires sont fermés.