Plaques cachées à Saint-Séverin Nandrin : « Juste les maintenir »

Lien permanent

Monument St S.JPG

Le conseiller communal d’opposition « Pour Nandrin », Marc Evrard, a souhaité réagir concernant notre article du 24 mai dernier.

Nous y constations l’installation de croisillons ornés de fleurs sur la façade de l’ancienne maison communale de Saint-Séverin, depuis 1992 revendue à un particulier, et qui dissimulent les plaques commémoratives de la guerre.

Cette situation choquait Tony Evelette, président des associations patriotiques de Nandrin, et quelques descendants de combattants.

« Mon groupe est allé consulter l’acte de vente à l’Enregistrement.

Il est inscrit que la partie acquéreuse sera dans l’obligation de maintenir en leur place actuelle les deux plaques commémoratives se trouvant sur la façade avant du bâtiment, cite-t-il.

Le propriétaire doit donc juste les maintenir mais à quoi ça sert si elles ne sont plus visibles... Ces croisillons dérogent-ils à la condition posée?

Il faudrait poser la question à un juriste.

Personnellement, je défends l’idée de les déplacer sur le pignon de la salle de Saint-Séverin, même si cela a un coût. »

 

Article de  A.G. source Sudpresse Sudinfo http://journal.lameuse.be/

Commentaires

  • Je suis offusqué par pareille attitude du propriétaire. Il est de notre devoir de respecter les personnes qui ont donné leur vie pour les autres. J'entends que notre autorité communale interviennent pour détruire au plus vite ces plantations. C'est un vrai scandale. Moi qui passe tous les jours devant cette situation je suis écœuré.

Les commentaires sont fermés.