Nandrin CPAS : Guy Mottet va assister Marc Evrard

Lien permanent

Une alliance politique ne semble pas impossible.

C’est en mai que Marc Evrard (Pour Nandrin) espère bien commencer son mandat de conseiller CPAS.

Ce jeudi, il expliquait que Guy Mottet (Tous Ensemble), ancien président du CPAS, allait l’assister dans cette

tâche. À l’évocation d’une alliance de leurs groupes d’opposition, les deux hommes laissaient entendre que « rien n’est impossible ».

 

Lors du mois de janvier, nous vous annoncions que Marc Evrard (Pour Nandrin) allait devenir conseiller CPAS en occupant le siège de Didier Maka parti remplacer le poste de Jeannick Piron au conseil communal.

Marc Evrard espère obtenir cette casquette d’ici le mois de mai. Pour cette tâche, il sera assisté par Guy Mottet, du groupe Tous Ensemble.

«Guy Mottet a présidé le CPAS entre 2006 et 2012 et va m’épauler », déclare Marc Evrard.

«Il faut savoir profiter des forces de chacun. »

Selon Guy Mottet, être conseiller CPAS n’est pas chose aisée. «On ne peut pas envisager un moule pour aider toutes ces personnes.

Chaque cas est différent », explique-t-il.

«Avec Marc Evrard, nous allons préparer ensemble les dossiers du CPAS. »

Il ajoute qu’il est difficile pour les nouveaux arrivants au poste de conseiller du CPAS d’avoir des informations

sur « le passé » des dossiers, en partie à cause du secret professionnel.

Aux yeux de Marc Evrard, «c’est un beau défi nouveau », dit-il.

«De plus, je ne vais pas manquer de temps, étant donné que je serai retraité cet été. »

Avant d’ajouter : «Ce sera l’occasion de jeter des ponts entre les différents groupes du Conseil. »

Pour Guy Mottet, cette collaboration est «peut-être le premier geste de quelque chose qui se mettrait en

place ». Il insiste cependant sur le fait qu’il parle en son nom propre.

Alors que les deux hommes ont travaillé ensemble entre 1994 et 2012, une complicité flotte alors que la discussion glisse de plus en plus vers la politique de la majorité.

Et ce ne sont pas les propos évocateurs lancés par Marc Evrard qui vont dissiper l’idée d’une éventuelle

alliance politique entre les deux groupes d’opposition.

«Avec Guy, nous partageons des valeurs communes », déclare le chef de groupe Pour Nandrin.

«Cette collaboration au CPAS va nous faire retrouver nos habitudes de discussion.

Et si ça perdure d’ici deux ans, tout est envisageable.

Nous avons tous les deux envies de faire bouger les choses, de rénover Nandrin.

2018 sera le moment où on rebat les cartes.

Et comme on dit, l’union fait la force. »

De son côté, Guy Mottet réplique, toujours en son nom propre : «Il n’y a pas d’exclusive pour 2018. »

Son acolyte enchérit : «Je n’ai d’exclusive que pour Michel Lemmens…»-

Article de JÉRÔME GUISSE Source Sudpresse 18 mars 2016 http://journal.sudinfo.be/

Les commentaires sont fermés.