Nandrin Libert visera haut avec Templiers

Lien permanent

libert.JPGSuite au départ annoncé depuis plusieurs semaines de Fabrice Piters en fin de saison, TempliersNandrin se devait de trouver un nouveau T1 en vue du prochain exercice.

Les Condruziens ont pris leur temps pour faire le bon choix et ont finalement décidé de confier les rênes de l’équipe à Claude Libert, actuellement coach de La Clavinoise.

« Les choses se sont faites assez naturellement.

Lorsque les dirigeants de Templiers-Nandrin ont appris que je quittais Clavier, ils ont pris contact avec moi.

J’ai rencontré le président, Éric Hossay, et son discours ambitieux m’a directement plu », explique celui qui avait déjà joué et entraîné chez les Templiers, il y a quatre ans.

« Mais c’était un club assez différent puisque les nouvelles infrastructures n’existaient pas encore.

L’équipe et le comité étaient en fin de cycle.

Ici, beaucoup de choses ont changé et je suis heureux qu’on me redonne ma chance.

C’est la preuve que je n’ai pas laissé un si mauvais souvenir que ça de moi », sourit Claude Libert.

Chez les Condruziens, le futur T1 aura l’occasion de viser une place dans le haut du tableau, chose qu’il n’a jamais pu faire à Clavier ces dernières saisons.

«Aucun objectif n’est encore fixé, mais il est clair que je suis quelqu’un d’ambitieux et que j’essayerai de terminer le plus haut possible en fonction des joueurs à ma disposition. »

Or, on sait que les Templiers accordent beaucoup d’importance à la formation.

« Intégrer des jeunes en équipe première n’a jamais été un problème.

Je l’ai fait cette année à Clavier et ça s’est bien passé.

Mais il faut les intégrer au bon moment afin de ne pas les griller », lance celui qui est déjà ravi de pouvoir bosser dans les installations de la rue du Pery.

« Ce sera un luxe de pouvoir disposer d’un tel outil de travail.

On va pouvoir jouer au football du début à la fin. Ça ne peut que faire progresser l’équipe », termine celui qui sera accompagné par François Duchesne, actuellement médian de La Clavinoise.

« Mais c’est lui qui a fait la démarche de venir à Templiers-Nandrin.

Car mon intention n’est pas de piller mon club actuel. »

Article  OLIVIER JOIE Source info http://journal.sudinfo.be.

 

Les commentaires sont fermés.