Des taxes communales de plus en plus chères !!! Nandrin fait-elle partie des entités les plus taxées (carte)?

Lien permanent

carte taxes source sudpresse.JPG

Nandrin IPP (Impôt sur les personnes physiques)8,50 %

Nandrin PI (Précompte immobilier) 2.650 

Quand les finances sont dans le rouge, les communes wallonnes n’ont souvent pas le choix. Elles doivent augmenter les taxes !

Et en la matière, tous les Wallons et Bruxellois ne pas sont pas logés à la même enseigne. Si certains vivent dans de véritables paradis fiscaux, d’autres habitent dans des communes où l’on taxe un maximum…

Le jeudi 17 décembre 2015 restera un jour historique pour les habitants de Doische.

Cette petite commune située en province de Namur fait, avec quelques autres entités, figure d’exception.

Là-bas, la majorité communale a décidé de diminuer les taxes. Une décision plutôt rare dans une époque de véritable incertitude pour les finances communales. «  On nous traitait de fous lorsque nous promettions une baisse de l’IPP avant les élections.

Mais on y est arrivé  », jubilait alors le bourgmestre MR de Doische Pascal Jacquiez. «  La directrice financière nous a confirmé que le boni était suffisant pour assumer cette perte de rentrées financières.  »

À Doische, le taux d’additionnels à l’Impôt des personnes physiques (IPP) est passé de 8,5 % à 8 %.

Les centimes additionnels au précompte immobilier sont passés, eux, de 2900 à 2.600 centimes. Mais si la pression fiscale a été diminuée, on est encore loin de la situation, confortable, des habitants de Waterloo.

Ces derniers peuvent profiter d’un taux d’additionnels à l’IPP de 5,7 %.

Lorsqu’on cherche une maison, autant choisir sa commune en connaissance de cause.

Comment sont calculés ces deux impôts ?

Il y a d’abord la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques. Un impôt calculé sur les revenus du contribuable. Imaginons que Roger de Namur doit payer 10.000€ d’impôts. Comme il habite dans une commune où le taux d’additionnels à l’IPP est de 8,5 %, il devra ajouter 8,5 % de 10.000€, soit 850€ de plus pour sa commune.

Pour les additionnels au précompte immobilier, c’est un peu plus complexe. Rappelons d’abord que chaque propriétaire d’un logement doit payer un précompte immobilier calculé sur base du revenu cadastral.

Pour obtenir le montant du précompte, il faut d’abord se baser sur un taux régional fixé à 1,25 % du revenu cadastral indexé pour la Wallonie et pour Bruxelles.

C’est à cette dernière somme qu’il faut multiplier les centimes additionnels pour obtenir le montant destiné à la commune.

Découvrez notre calcul ainsi que toutes les informations relatives à ce dossier dans nos éditions papiers ou nos versions numériques de ce lundi 18 janvier 2016.

Les commentaires sont fermés.