Nandrinois Alerte contre les ondes GSM en Wallonie

Lien permanent

atten.jpgUne pétition, signée par des sommités du monde médical, sera étudiée ce lundi par des parlementaires wallons. Elle demande la stricte application du principe de précaution en ce qui concerne les effets néfastes des 'micro-ondes' qui émanent des pylônes GSM, via la 3G et 4G, ou le Wifi.

De plus en plus de voix s’élèvent pour mettre en garde le monde politique contre les dangers des ondes « électrosmog », ces micro-ondes avec lesquelles nous sommes en contact lors de presque chaque minute de notre vie. Nuit et jour, via notre GSM, connexion internet sans-fil (Wifi), les pylônes GSM (2G, 3G et désormais la 4G) et même les babyphones, elles rayonnent à travers notre corps.

 

Découvrez l’intégralité de l’article dans nos éditions papiers et numériques de ce lundi 28 septembre

 

5 conseils pour limiter les risques

 

Pour une exposition minimale aux ondes, Éric Jenaer, de l’ASBL Teslabel, donne plusieurs conseils.

1) Préférer le câble au Wifi « Je conseille fortement de se connecter à internet avec un câble ADSL, plutôt que via le Wifi. Lorsque, par exemple, vous téléchargez un film, le rayonnement auquel vous vous exposez est énorme.»

 2) Ne pas coller le GSM à l’oreille « La plupart des gens plaquent leur GSM contre leur oreille lorsqu’ils téléphonent. C’est très dangereux et cela peut provoquer le cancer. Mieux vaut privilégier une oreillette, équipée d’un fil. »

 3) Limiter la durée d’une conversation Après deux minutes, des études menées sur des animaux montrent que le cerveau se met à chauffer.

 4) Éviter les appels dans des zones mal couvertes Un téléphone qui n’affiche que 1 ou 2 barrettes devra émettre avec plus de puissance pour se connecter à l’antenne GSM.

 5) Éteindre le Wifi durant la nuit Éteindre son « routeur » avant d’aller dormir permettrait d’améliorer la qualité du sommeil et d’éviter une exposition trop prolongée aux ondes. l

Les commentaires sont fermés.