Nandrinois attention, des voleurs de documents de bord

Lien permanent

i2.JPGLe vol des documents de bord figure dans le top 10 des objets volés dans les voitures.

Depuis quelques mois, ce type de larcin est même en nette augmentation, surtout en Wallonie.

Les véhicules les plus prisés par ce type de voleurs sont manifestement les voitures françaises, Peugeot et Citroën.

En 2012, plus de 400 voitures ont été fracturées en province de Namur : les papiers dérobés ont servi à maquiller autant de véhicules volés en France. L’enquête et les professionnels sur le terrain ont permis de mettre au jour le modus operandi des voleurs.

Premièrement, les documents sont volés dans la boîte à gants de la voiture. Les voleurs prennent note du numéro de châssis.

Ensuite, des complices en France s’occupent de trouver la jumelle de la voiture ciblée.

Via des contacts dans des concessions automobiles et l’accès au site officiel des deux marques françaises, ils y encodent les numéros dérobés et obtiennent ainsi le code de la clef et celui du transpondeur.

Il ne reste plus qu’à trouver un serrurier qui créera de nouvelles clés et pré programmera la puce grâce au code.

Ensuite, ce n’est plus qu’un jeu d’enfant d’aller prendre possession de la voiture repérée en Belgique.

MERCI CHECKDOC

Pour mettre un terme à cette épidémie de vols, la base de données Checkdoc a été mise en place.

Tous les assureurs et corps de police peuvent vérifier si un certificat d’immatriculation a été volé ou non.

L’idéal restant, bien sûr, de ne jamais laisser ses papiers dans la voiture. 

Source info sudpresse 

article de  LOLA LEMAIGRE

Journal en PDF

Vendredi 14 Aoû. 2015

Vendredi 14 Aoû. 2015

Les commentaires sont fermés.