« Il n’y aura pas plusieurs centaines de logements »

Lien permanent

enquete tige des saules fin le dimache 9 novembre 2014.JPGAlors que l’enquête publique relative à la construction de logements sociaux à Nandrin se termine, le Collectif pour la Ruralité et l’Art de Vivre (CRAVN) fait part de son mécontentement : «Une septantaine de riverains a fait parvenir au
Collège communal leurs réclamations concernant l’implantation de huit logements sociaux dans le Parc du CPAS », déclare Daniel Giltay,secrétaire du collectif.
 «Ce projet ne s’inscrit pas dans l’esprit du quartier, avec notamment une tour de dix mètres de hauteur. 
Tout se retrouve concentré sur une surface de 1.250 mètres carrés à front de voirie, avec un grand parking le long de la rue Tige des Saules.
 La densité de logements s’annonce trop importante au regard des alentours », argumente Daniel Giltay.
Des considérations que le Collège communal envisage de prendre en compte : «Une septantaine de signatures figurent en effet sur une pétition, mais il faut relativiser et voir si les signataires sont variés et locaux pour tenir compte de l’importance du chiffre. 
Toutes les remarques seront étudiées, pour autant que les septante ne soient pas identiques », tempère Daniel Pollain,l’échevin du logement,avant d’apporter plusieurs précisions : «Créer des logements publics fait partie des obligations imposées par la Région. En ne la respectant pas, la commune risque des sanctions. 
Si ces huit logements sont créés, Nandrin atteindrait 1,2% de logements sociaux, on reste loin du minimum légal établi à 10 %.
 Quant à ces constructions,elles ne débuteront pas avant trois ans. 
En outre, le collectif qui s’y oppose dit des choses qui ne sont pas vraies. 
Nous n’allons pas implanter une cité et nous sommes loin des tours de Droixhe.
Certes, le plan d’ancrage prévoit un potentiel de 150 logements, mais il faut arrêter d’effrayer la population, car ce nombre ne sera pas atteint. 
Et la commune aura bientôt son mot à dire sur les gens qui y emménageront.
Ces logements sont prévus pour des profils différents, des personnes âgées par exemple »,conclut l’échevin.
article J.M. dans le journal La Meuse du 13 novembre 2014

Commentaires

  • Tiens donc, pourquoi cherche-t-on à relativiser l’importance du nombre de lettres de réclamations adressées à la commune ? Pourquoi affirme-t-on de façon erronée qu’il s’agit là de ‘signatures figurant sur une pétition’ alors qu’il s’agit de lettres de réclamation individuelles ? Pourquoi cherche-t-on à remettre en cause l’importance des réclamations en ‘relativisant’ la qualité du panel des signataires ? Le fait que plusieurs personnes partagent les mêmes opinions et le même point de vue n’aurait-il pas d’importance aux yeux de la commune ? Et la question curieusement éludée, et à laquelle la plupart des riverains souhaiteraient avoir une réponse claire, est la suivante : « Pourquoi l’administration communale s’est-elle détournée de ses obligations en omettant d’organiser la séance d’information à la population, lors de l’enquête publique ? ». Pourquoi les portes de l’administration sont-elles restées désespéramment closes lorsque des riverains se sont rendus en masse pour assister à cette réunion, au jour et à l’heure pourtant fixés par l’administration ? Et la dernière question que je me pose est la suivante : le fait que le projet « est mis en parenthèse pour trois ans » nous privera-t-il de réponses à ces questions ? Bogdan.

  • Nandrin : L’Administration pose un lapin à ces citoyens !

    Mécontentement général et vices de procédure concernant la nouvelle Cité rue Tige des Saules à Nandrin !

    -C’est ce 9 novembre que l’enquête publique relative à la construction de huit logements sociaux dans le parc du CPAS’ a été clôturée.

    Quand les riverains se sont rendus en masse ce 9 novembre à la réunion d’information officielle organisée par la commune afin obtenir des éclaircissements, personne n’a été en mesure de leur fournir la moindre explication.

    En effet, les portes de l’administration communale sont restées closes, et personne ne s’est présenté pour les accueillir…

    Certains citoyens sont tout simplement vexés de cette attitude de l’administration à leur égard.

    A ce jour, aucune explication ou excuse à propos de ce « lapin » ayant fait perdre la matinée de ce dimanche 9 novembre à 11 personnes !

    Ce manque de respect du citoyen est tout simplement scandaleux !

  • Pétition ouverte à Tinlot également concernant un lotissement de 104 logements! Inacceptable! On veut transformer nos campagnes en cités dortoirs! https://15123.lapetition.be/

Les commentaires sont fermés.