Nandrin :Plus d’argent pour le rond-point du Monastère

Lien permanent

2102014.JPG

Les trois giratoires promis, route du Condroz, sont concernés

 

Alors que la route du Condroz reste une des plus dangereuses de l’arrondissement de Liège, on vient d’apprendre que les trois ronds-points prévus pour réduire la vitesse des véhicules et sécuriser les usagers faibles sont reportés aux calendes grecques.
 
C’est la députée libérale wallonne (et conseillère communale de Neupré) Virginie Defrang-Firket qui a posé la question lundi au nouveau ministre des travaux publics Maxime Prévot.
« Est-il vrai que le rond-point prévu au carrefour dit « du Chêne Madame », celui au carrefour à feux dit « des Sept Fawes », ainsi que celui de Nandrin dit « du dancing du Monastère » ne se feront pas comme prévu car la Sofico n’a plus les moyens financiers pour les réaliser
? »
Et la réponse ministérielle a confirmé ses craintes.
1. Pour le double giratoire du « Chêne Madame », il s’agit d’un projet de 1,7 million,avec un passage inférieur pour les piétons et les cyclistes et de nombreux aménagements périphériques.
L’octroi du permis n’a pas abouti car le restaurant « À propos » a demandé une révision du projet pour être moins impacté.
2. Pour le giratoire des « Sept Fawes »,l’estimation des travaux est de 500.000 euros et le permis a bien été octroyé en octobre 2012.
 Il faut déjà penser à le renouveler 
3. Quant au giratoire du carrefour « du Monastère », il coûtera aussi 500.000 euros et le permis a été octroyé en juillet 2014.
PAS ASSEZ D’ARGENT À LA SOFICO
« Malheureusement, explique le ministre Maxime Prévot, le précédent gouvernement wallon n’a pas pu les intégrer dans son Plan routes, compte tenu de la situation budgétaire de la Sofico.
 Un autre Plan routes va être réalisé en seconde partie de législature. »
Soit une réouverture des discussions qui n’est pas prévue avant 2016… 
En attendant, le ministre propose que la police effectue régulièrement des contrôles de vitesse, en plus du radar fixe déjà en place.
 Il parle également de radar « feu rouge » lançant directement à la phase rouge le feu qui suit. 
Et il rappelle que des aménagements de sécurité ont déjà été réalisés ces dix dernières années sur la route du Condroz, notamment aux carrefours de Plainevaux et de Rotheux.
« Rien de concret à l’horizon », conclut donc la députée Virginie Defrang-Firket, alors qu’il y a des accidents quasi chaque week-end et des morts quasi chaque année. » 
 
Article de LUC GOCHEL pour le journal la Meuse H-W du 2 octobre 2014 

ournal en PDF

Jeudi 2 Oct. 2014

Jeudi 2 Oct. 2014

Commentaires

  • autre l'argument financier, je ne voit aucuns motifs en ce qui concerne la réalisation d' un rond point a cet endroit ! Le bon sens...et le respect des limitations de vitesses, font que cette route, n'est pas plus dangereuse q' une autre !! Ce qui est indispensable, s'est de réprimer sévèrement les inconscients qui prennent ce( tronçon)pour un circuit automobile!!!
    Réduire, voir supprimer des bandes de circulations, pour espérer avoir moins d'accidents, est utopique ! Il faut sensibiliser les chauffards et si besoins, légiférer pour pouvoir mettre ces conducteurs hors d'état de nuire. De nombreux conducteurs peuvent passer a cet endroit, et cela toute une vie, sans accidents.

Les commentaires sont fermés.