Nandrin Bientôt un livre sur nos «Intouchables»

Lien permanent

improbable 1.JPG

À peine finie, l’improbable aventure continue

De retour de leur semaine au Maroc, l’handicapé nandrinois Benjamin Bobon et l’inconnue anthisnoise Laura Monteforte rentrent grandis par cette aventure définie comme improbable. 
Une émission TV, un livre et d’autres voyages : tels sont les projets qui se profilent dans l’horizon condruzien.
 
Benjamin Bobon et Laura Monteforte sont rentrés mercredi soir d’un voyage d’une semaine au Maroc.
Lui, un entrepreneur de Nandrin handicapé depuis sa naissance, et elle, une jeune Anthisnoise inconnue à la recherche d’un travail, ont décidé de partir ensemble à l’aventure, à la façon du film français « Intouchables ».
Au-delà de leurs activités en buggy ou sur un catamaran, c’est finalement d’une aventure humaine qu’il était surtout question : «Nous avons appris à nous connaître tout au long de cette improbable aventure, nous avons fait beaucoup de belles rencontres et
nous sortons grandis de cette semaine à Agadir.
 L’escapade en catamaran, les deux jours en buggy restent un décor. 
Nous avons visité la région, sans oublier de faire la fête.
Nous avons également beaucoup discuté entre nous », raconte Benjamin Bobon.
Tant sur la page Facebook « Improbable » que, personnellement,Benjamin Bobon a reçu de nombreuses marques de sympathie.
«J’envisage de repartir dans un mois, mais de manière plus discrète,pour faire un voyage privé plus compliqué dans un univers moins confortable. 
Ce voyage ne sera pas mieux ou moins bien, il sera simplement différent de celui-ci, parfait au demeurant, vécu avec Laura.
 Mais je n’en dirai pas plus », confie-t-il.
Néanmoins, son aventure au Maroc avec Laura Monteforte a fait naître une idée dans l’esprit d’un autre Condruzien. 
«Depuis peu de temps avant le départ pour ce voyage, un livre est en préparation.
Je ne l’écris pas et je ne sais pas combien de temps il faudra pour le terminer, mais nous essaierons de l’éditer. 
Il évoquera bien sûr l’histoire Improbable, mais aussi, et plus globalement, ma philosophie de vie », poursuit le Nandrinois Benjamin Bobon.
De leurs rencontres au Maroc naîtra peut-être un autre projet : «Nous avons croisé un producteur d’émissions télévisées africaines.
Il s’occupe notamment de The Voice Afrique et du Fort Boyard marocain.
 Il s’est montré intéressé par la formule de notre voyage et envisage peut-être d’en faire quelque chose.
Nous devons encore échanger, mais une chose est sûre, la fin du voyage ne signifie pas la fin des aventures.
» 
Article de JULIEN MARIQUE dans le journal La Meuse H-W du 29 aout 2014
 
LA RELATION ENTRE BENJAMIN BOBON ET L’INCONNUE
 
improbable 2.JPG« D’un délire sont nés une amitié et de la confiance »
 
 
Quand on demande à Benjamin Bobon si sa relation avec Laura Monteforte avait évolué au cours du voyage, il balaye les éventuels soupçons : «Nous ne nous connaissions pas au départ et à aucun moment l’amour n’a été le moteur ou la motivation de cette aventure.
 Et à aucun moment ça ne nous a effleuré l’esprit », coupe d’emblée Benjamin Bobon. 
L’entrepreneur a lancé sa proposition sur les réseaux sociaux et a reçu, en quelques heures, de très nombreuses réponses pour l’accompagner : «Je cherchais quelqu’un de différent de moi et de ce que je connaissais. 
Au premier abord, Laura m’est apparue légèrement fêlée.
 Or, elle ne l’est finalement pas du tout.
 C’est une fille honnête, intègre, responsable et clairvoyante. 
Nous nous sommes rapidement sentis à l’aise et tout s’est déroulé au mieux, avec une confiance mutuelle.
D’un délire sont nées une amitié et une complicité. » 
 
J.M.

Les commentaires sont fermés.