Nandrin: Les Intouchables bougent au Maroc

Lien permanent

benja.JPG

Benjamin, handicapé, dévoile ses aventures avec Laura, une inconnue devenue amie.

L’entrepreneur nandrinois Benjamin Bobon vit une aventure improbable au Maroc avec Laura Monteforte, une inconnue qui s’occupe de lui.
Handicapé, il a trouvé chez elle plus qu’une aide. 
Du buggy au catamaran, Laura est devenue la comparse de Benjamin. 
À la veille de leur retour d’Agadir, ils dévoilent leurs aventures.
 
«Tout le voyage se déroule extrêmement bien. 
Nous vivons de bonnes aventures », déclare d’emblée Benjamin Bobon. 
« Improbable », c’est comme ça que Benjamin Bobon définit son aventure inspirée du film français « Intouchables ». 
Ce Nandrinois, handicapé, a décidé de partir à l’aventure avec une inconnue.
Il a lancé une annonce et a reçu plusieurs réponses dans les heures qui ont suivi. 
La personne que Benjamin Bobon a choisie s’appelle Laura Monteforte, elle provient d’Anthisnes. 
«Elle est légèrement fêlée, pleine de tatouages.
C’est une personne différente de moi », confiait-il.
 Les deux individus se sont envolés pour Agadir sans se connaître. 
Au Maroc depuis le mercredi 20 août, ils ont déjà vécu pas mal d’aventures.
«Nous sommes partis pendant deux jours à travers le désert marocain et nous avons parcouru une centaine de kilomètres en buggy.
 La nuit, nous l’avons passée dans une tente berbère », raconte Benjamin Bobon. 
Et ce repos fut loin d’être confortable : «Ce bivouac ne comportait aucune zone de confort. 
On  sent qu’on vit tellement c’était dur et éprouvant. Mais le soir, nous avons contemplé les étoiles et la beauté du ciel n’a pas de commune mesure à ce que nous avions vu précédemment,tellement les étoiles brillaient », sourit-il, émerveillé.
Auparavant, les deux compères ont pris l’avion après s’être brièvement rencontrés quelques heures plus tôt : «Il nous a fallu deux jours pour s’apprivoiser l’un l’autre.
 Mais Laura a foncé et dès le premier réveil,elle a pris les choses en main.
Elle s’est bien débrouillée et s’occupe très bien de moi.
 Une complicité est née entre nous et nous ne rentrerons pas indemnes de ce voyage. » 
Une journée sur un catamaran leur a permis d’apprendre à se connaître.
 «Laura a réussi à me faire monter à bord du catamaran sans me faire passer par dessus bord. 
On a aussi fait la fête et visité Agadir », poursuit Benjamin Bobon.
Mais pour cet entrepreneur handicapé, il ne s’agit pas de simples vacances : «On vit tellement de bons moments que cette aventure humaine se révèle magnifique.
Notre relation n’est en rien superficielle, c’est une bonne leçon de vie, car nous venons de deux mondes différents et nous nous sommes découverts au travers de ces activités. » 
Et à Laura de conclure : «Benjamin se montre super positif et courageux alors qu’il pourrait se plaindre avec son handicap.
 Je n’avais aucune appréhension et je suis ravie de cette rencontre.
Ce voyage m’a bouleversée.
» Leur retour dans le Condroz est prévu ce mercredi 27. 
 
Article de JULIEN MARIQUE pour le journal La Meuse H-W du 26 août 2014 
 
« Même à Agadir, des gens nous ont reconnus »
 
Les vacances de Benjamin Bobon et de Laura Monteforte,les « Intouchables » du Condroz, connaissent un écho important. 
Après la diffusion d’un reportage au journal télévisé de la RTBF le jour de leur départ pour le Maroc, Benjamin Bobon et Laura Monteforte ont vu leur histoire évoquée dans les médias français. 
Ils apparaissent dans le journal de Canal+ et sont même passés dans le mythique Zapping de la chaîne cryptée française.
«Dans les rues d’Agadir, des gens nous ont reconnus. 
Ils nous ont interpellés par nos prénoms en disant qu’ils venaient de nous voir à la télé », se réjouit Benjamin Bobon.
«Je n’ai pas l’habitude.
 Des passants nous saluent en marchant, je ne m’y attendais pas du tout et c’est assez étonnant », commente Laura Monteforte. 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.