Nandrinois le phénomène de l'été le Rainbow loom,les explications

Lien permanent

2014-06-26 20.49.56.jpg

Les rainbow loom sont à tous les poignets !
 Ces petits bracelets, constitués d’élastiques, sont LE phénomène de mode de cette fin d’année scolaire. 
Les enfants les font, les défont, les échangent et les offrent. 
Un peu comme le phénomène des « scoubidous », pour les générations précédentes.
Si les garçons sont actuellement occupés à compléter leurs albums Panini avec la Coupe du Monde,les rainbow loom permettent de distraire les filles.
 Et cela devrait encore occuper les enfants une bonne partie de l’été. 
Ces élastiques qui ont débarqué il y a quelques semaines à peine dans les magasins en Belgique, connaissent déjà un succès retentissant.
Dans les supermarchés et les magasins de jouets, les stocks disparaissent aussi vite qu’ils sont mis en rayons. 
En plus, il s’agit d’un passe-temps qui ne coûte pas cher aux parents : comptez 20 euros pour le kit de démarrage, puis 3 euros environ pour le sachet d’élastiques.
PAS COMPLIQUÉ
Le principe est plutôt simple quand on a compris la technique :
les élastiques sont assemblés pour former de petits noeuds, afin de constituer des bracelets plus ou moins épais.
 Unis, multicolores ou noir-jaune-rouge, pour soutenir nos Diables, il y en a pour tous les goûts. 
On peut aussi y ajouter des perles, ou un cadran de montre ! 
Le succès est tel que la plupart des fournisseurs officiels se retrouvent en rupture de stock pour certains articles, dont le kit de démarrage…
Même les people s’y mettent !
 Le prince William et son épouse Kate ont été vus avec un raibow loom au poignet, tout comme Camilla, David Beckham et sa femme (un cadeau des enfants !), le mannequin Heidi Klum, et Emma Watson (l’Hermione de Harry Potter).
Jusqu’à Felipe d’Espagne qui a succombé.
Mais il n’était encore que prince, à ce moment-là. 
 
 
Article de L.P. dans le journal la Meuse du 26 juin 2014 
 

Les commentaires sont fermés.